Moncler



Moncler est une marque haut de gamme qui propose des vêtements et des accessoires (chaussures, sacs, lunettes, …). Elle est réputée pour sa fameuse doudoune en duvet, LA veste d’hiver par excellence, 100% pur luxe, sport, chic et tendance.

Fondée en 1952 à Monestier de Clermont, près de Grenoble, par René Ramillon et André Vincent, Moncler est alors spécialisée dans l’équipement technique pour la montagne (tentes, sacs de couchage rembourrés, …). Et pourtant, dès 1954, la base de la doudoune iconique est déjà présente au sein de l’entreprise. A cette époque, les ouvriers de la petite usine de montagne portent au-dessus de leurs vêtements des vestes en toile légère et en duvet d’oie conçues spécialement pour les protéger du froid. Le premier à remarquer ces vêtements et à en percevoir le potentiel est Lionel Terray, guide de haute montagne, alpiniste de grande course et ami des fondateurs. A la recherche de gants, de vêtement et de sacs de couchage offrant une résistance élevée et une véritable protection pour affronter le froid extrême rencontré sur les sommets, il participe avec la marque au développement d’une veste chaude et confortable qui équipera plusieurs de ses expéditions.

Reconnue pour ses performances par ces aventuriers que sont les alpinistes partant à la conquête des plus hauts sommets, la première doudoune Moncler est un vêtement technique destiné à la montagne et à ses conditions extrêmes puis au sport. En 1968, lors des Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble, la marque habille l’équipe de France. Dans les années 70, alors que la pratique du ski se démocratise, les doudounes Moncler sont nombreuses sur les pistes enneigées. Toujours innovante, la marque travaille, cependant, à concevoir un modèle plus léger et plus maniable qui voit le jour en 1972.

Dans les années 80, Moncler commence à se porter en ville et se fait connaître davantage du grand public à travers les pages de grands magazines de mode. Au Japon puis en Italie, sa doudoune, véritable produit de luxe, séduit de jeunes gens – modeux ultra-stylés – qui en font l’accessoire indispensable de la mode urbaine et branchée de l’époque. La marque collabore avec la créatrice Chantal Thomass qui imagine des modèles aux lignes plus féminines.

Pourtant, la marque ne confirme pas ce changement de cap. Dans les années 90, Moncler perd en notoriété : d’autres marques de sport proposent des produits toujours plus high-tech et côté mode, la doudoune Moncler n’est plus tendance. La société connaît alors des difficultés. En 1992, elle est acquise par une société italienne, elle-même reprise en 1998 par le groupe italien Fin.Part. Pour autant, la belle endormie ne se développe pas davantage.

En 2003, Remo Ruffini (actuel président et directeur artistique de la marque) la rachète. Il travaille alors sur le design et les matières tout en conservant l’ADN de Moncler et redonne vie à la doudoune. Remo Ruffini ne cherchait pas à créer un accessoire de mode mais souhaitait plutôt proposer de nouvelles interprétations du produit pour en faire « une veste pour tous ». Déclinée pour la femme, l’homme et l’enfant, la doudoune Moncler se porte aujourd’hui du matin au soir et toujours sur les pistes de ski. Avec ses nouvelles lignes – « Gamme Rouge » une ligne couture pour les femmes, « Gamme Bleu » une collection au style contemporain pour les hommes, « Moncler Grenoble » des équipements techniques pour la montagne et le ski ou « Moncler S » une collection dessinée par la créatrice de mode japonaise Chitose Abe – et ses collections printemps-été en fort développement, Moncler est devenue une marque globale et a renoué avec le succès. Outre les vêtements d’hiver, Moncler propose, depuis quelques années déjà, du prêt-à-porter, des chaussures, des sacs, des lunettes, …

Depuis le rachat de Moncler, Remo Ruffini a acquis d’autres marques exclusives comme Henry Cotton’s, Marina Yachting et Coast+Weber+Ahaus. Avec la licence 18CRR81 Cerruti, ces marques forment le groupe Moncler : un groupe particulièrement bien implanté en Italie mais aussi en Europe, en Asie/Japon et en Amérique du Nord. Elle est distribuée dans 69 magasins à enseigne et dans un important réseau de boutiques multimarques (1800). L’ouverture des premiers magasins Moncler remonte à 2005 : d’abord dans les stations de ski puis en ville, avec une première boutique parisienne inaugurée en 2007, rue du Faubourg Saint-Honoré.

Pour mener à bien sa stratégie d’expansion et de diversification, Remo Ruffini s’est associé à des fonds d’investissement depuis 2004 : comme Mittel Private Equity (entré en 2005 dans le capital du groupe), l’américain Carlyle qui rachetait 48% du capital en 2008 ou le français Eurazeo propriétaire, depuis 2011, de 45% du groupe. Avec leur soutien, le groupe a relancé l’ensemble de ses marques et plus particulièrement Moncler. Moncler, qui est de nouveau une marque de premier plan dans l’univers du vêtement de sport de luxe … mais aussi une marque hautement désirable qui collabore régulièrement avec les plus grands noms de la mode tels que Nicolas Ghesquière pour Balenciaga, Fendi, Comme des Garçons, …

http://www.moncler.com/

7 Commentaires

  1. SAS STADE

    Pouvez-vous m’indiquer la personne a contacter pour diffuser la marque Moncler sur Amiens. Je vous communique l’adresse de notre societe et mon n° de telephone.
    SAS Stade 1 bis Place Gambetta a Amiens
    Mr Pommier 0683163488
    Dans l’attente, salutations

    Reply
    1. Bonjour et bienvenue sur Luxe en France. Ce type de question demande à être traité directement avec la marque. Je vous suggère d’utiliser l’adresse mail mentionnée sur le site de Moncler : info@moncler.com. Je suppose que les demandes sont ensuite re dirigées vers les services concernés. Voilà.

      Reply

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *