Sergio Rossi

Sergio Rossi est une marque de luxe italienne, proposant des souliers pour femme ainsi que des sacs à main et des accessoires. Très présente à l’international, la griffe appartient au fonds Investindustrial – détenu par l’homme d’affaires Andrea Bonomi – depuis décembre 2015.

Sergio Rossi, c’est surtout et avant tout le nom d’un créateur talentueux et passionné. L’histoire de sa marque éponyme commence dans les années 50 alors que Sergio Rossi travaille auprès de son père, un artisan cordonnier établi à San Mauro Pascoli (Italie du nord). Dans cet atelier où son père fabriquait des chaussures de luxe sur-mesure, il a tout appris de son métier. Et si son père lui a transmis tout son savoir-faire, c’est à Milan (où il part étudier pendant deux ans) que Sergio Rossi va développer son expertise. Pendant les années 60, l’Italie connaît de profonds changements. On assiste alors à un véritable renouveau culturel et artistique … c’est l’époque de « La Dolce Vita » ! Un renouveau qui, dans la mode, se manifeste par la naissance du prêt-à-porter moderne italien. C’est à cette époque que Sergio Rossi rencontre Gianni Versace. Plus tard, dans les deux années 70, les deux hommes entameront une collaboration fructueuse. En attendant, Sergio Rossi travaille pour sa propre entreprise. En 1966, il commence à vendre ses créations à des magasins de chaussures à Bologne. Dans cette première collection, un modèle de sandales (« Opanca ») simple et audacieux à la fois se fait remarquer et remporte un grand succès. En 1968, Sergio Rossi signe enfin de son nom les chaussures qu’il crée : sa marque est lancée.

Dans les années 70, Sergio Rossi se fait connaître et s’impose dans le monde de la mode à travers, notamment, de nombreuses collaborations avec de grands créateurs, dans le cadre de leurs défilés. Parmi ceux-ci, le couturier Gianni Versace avec lequel il débute une collaboration officielle. Ce succès se confirme pendant les années 80. C’est alors une période de fort développement et d’expansion internationale pour la marque. Les ouvertures de boutiques se multiplient : en Italie avec Ancône, Turin, Florence, Rome puis Bruxelles, New York, Los Angeles, Londres, … Entre 1980 et 1999, la griffe inaugurera en moyenne deux nouvelles boutiques par an. En parallèle, les collaborations avec les grands créateurs de mode se poursuivent, avec Dolce & Gabbana (1989 à 1999) ou Azzedine Alaïa par exemple. En outre, Sergio Rossi diversifie ses activités et lance une ligne de sacs et de maroquinerie.

Trente ans après la création des premières chaussures Sergio Rossi, la marque est à son apogée. Pensés non pas comme un accessoire mais comme le prolongement du corps, ses souliers sont « glamour » et élégants mais aussi très confortables et de grande qualité. Sur des talons vertigineux, ils soulignent la verticalité du corps et subliment la silhouette féminine. La marque retient l’attention des acteurs majeurs de la scène-mode et, en 1999, le groupe Gucci (soit la division luxe du groupe PPR, anciennement Kering) acquiert 70% du capital de la société détenue, jusqu’alors, par Sergio Rossi et sa famille. En 2004, le groupe Gucci finalise la transaction et achète les 30% restants. En vertu des accords conclus en contrepartie de ce rachat, Sergio Rossi et sa famille cessent alors leur collaboration avec la marque et quittent la société en 2005.

Le créateur Edmundo Castillo (arrivé en 2004 chez Sergio Rossi) est alors nommé directeur créatif de la marque. Il sera remplacé à ce poste en octobre 2008 par Francesco Russo. Responsable des collections de chaussures femme et homme ainsi que des lignes de sacs à main et d’accessoires, Francesco Russo a pour mission d’exprimer une vision contemporaine de la marque tout en respectant ses valeurs et son identité historique. Il quittera son poste, néanmoins, en 2013 et sera remplacé jusqu’en 2016 par Angelo Ruggeri. Depuis, la création est du ressort du bureau de style, supervisé par Riccardo Sciutto (aux commandes de la Maison de luxe depuis 2016).

Mis en place par le nouveau propriétaire de Sergio Rossi – le fonds d’investissement Investindustrial, dirigé par Andrea Bonomi -, Riccardo Sciutto a complètement restructuré et réorganisé la Maison de souliers de luxe; sur les plans humain et matériel mais aussi en matière de communication, de positionnement (notamment, en suspendant la ligne de chaussures pour homme), ou encore en modifiant la structure du réseau de distribution de la marque. Aujourd’hui, après avoir fermé plusieurs magasins non rentables, des points de vente gérés en franchise, et avoir inauguré de nouvelles boutiques, la marque Sergio Rossi dispose d’un solide réseau de boutiques (en direct et en franchise) à travers le monde. Enfin, forte d’un réel héritage et d’un savoir-faire de tradition, elle s’inspire désormais de ses archives pour perpétuer l’esprit Sergio Rossi et retrouver tout son éclat; l’éclat d’une marque résolument « sexy, élégante et italienne ».

Visuel : Sergio Rossi

https://www.sergiorossi.com/fr-fr/

Marque mise à jour le 8 juillet 2018

2 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *