Alexandre Blanc

Artiste et styliste passé par l’école Duperré et l’Institut Français de la Mode, le designer Alexandre Blanc fonde sa marque éponyme en 2018. Pour cette belle Maison de prêt-à-porter féminin, il imagine à Paris des collections incarnant résolument l’élégance à la française. Son propos : développer sa vision créative et proposer une nouvelle façon de penser une Maison de couture, à travers un projet artistique offrant un univers global et honnête.

Originaire du sud-ouest, près de Toulouse, Alexandre Blanc a étudié la mode et le design à Paris. Il a ensuite passé près de 10 ans à travailler avec les directeurs artistiques les plus influents de leur génération, tels que Nicolas Ghesquière chez Balenciaga et Guillaume Henry chez Carven – participant alors à la renaissance de la Maison française. Il a également collaboré avec des Maisons prestigieuses telles que Yves Saint-Laurent à Paris avec Stefano Pilati – où il reproduira sur des robes du soir une technique de drapés tressés développée lors de ses études -, puis Jil Sander à Milan et Oscar de la Renta à New York ; et ce, à partir de 2012 en free-lance.

De retour à Paris, il crée en septembre 2018 la marque Alexandre Blanc pour laquelle il dessine lui-même ses imprimés et pense chaque pièce en volume sur un mannequin de bois en étroite collaboration avec son bureau d’études situé à Milan. Pour une femme qu’il imagine au fur et à mesure des collections, Alexandre Blanc crée des pièces chics et ultra-désirables, dans une réelle approche artistique ; une approche picturale inspirée à la fois de la couture traditionnelle et de son amour de la décoration d’intérieur, chaleureuse et colorée.

Plus de deux ans après la création de sa propre Maison, Alexandre Blanc propose une mode qu’il désigne comme « française, parisienne, un peu endimanchée ». Sa marque cristallise ses passions, la couleur, la peinture, le travail de coupe et de drapé, avec une mise en avant évidente du corps de la femme. À l’image de couturiers comme Yves Saint Laurent et Azzedine Alaïa dont les créations révélaient la femme, Alexandre Blanc ne veut voir que la femme qu’il habille dans son vêtement.

Visuel : Alexandre Blanc

https://alexandreblancparis.com/

Un Commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *