Sandro

Sandro est une marque française de prêt-à-porter née en 1984. À l’origine de cette marque moderne, chic et décontractée, deux soeurs passionnées par la mode – Évelyne Chétrite et Judith Milgrom – qui ensemble créent des vêtements pour différentes boutiques multimarques. Pour de jeunes femmes actives et urbaines, elle imagine une mode résolument féminine, facile à vivre et dans l’air du temps. Elle habille également les hommes et les enfants.

Sandro, donc, est une affaire de famille et une belle réussite. Pourtant, arrive le moment où les deux soeurs se séparent : à l’aube des années 2000, Judith Milgrom décide de voler de ses propres ailes et lance sa marque (1998), Maje. Restée seule aux commandes de la création de Sandro, Évelyne Chétrite va bientôt faire entrer sa marque dans une nouvelle ère.

En 2004, Sandro prend son envol et s’impose comme une marque à part entière avec l’ouverture d’une première boutique dans le Marais, à Paris, un quartier déjà très prisé par de grands créateurs de mode. Trois ans plus tard, de nouveaux actionnaires minoritaires entrent dans le capital de Sandro. Dotés d’un grand savoir-faire dans les matières commerciale et de gestion, Frédéric Biousse et Élie Kouby (anciens président et fondateur de la marque de prêt-à-porter Comptoir des Cotonniers) vont mettre en oeuvre une stratégie de développement et d’expansion qui, très vite, portera ses fruits. Ils cessent la vente des produits Sandro aux magasins multimarques et enchaînent les ouvertures de boutiques tant en France qu’à l’étranger. Et le succès est au rendez-vous. Cette même année, le fils d’Évelyne Chétrite, Ilan, la rejoint chez Sandro et lance une ligne homme.

En 2009, alors que la crise impacte durement le secteur de l’habillement, le constat est plus que positif pour Sandro. Bien positionnée sur le segment du luxe abordable, la marque affiche une croissance exceptionnelle. Et il en est de même pour Maje, la marque de Judith Milgrom. Cette année-là, les deux soeurs se retrouvent dans un projet de rachat de la marque Claudie Pierlot qui donnera naissance au groupe SMCP (Sandro, Maje et Claudie Pierlot). Un groupe aux activités florissantes qui, rapidement, attire l’attention des financiers. Et en 2010, les fonds d’investissement L Capital et Florac, soit LVMH et le groupe Louis-Dreyfus, acquièrent conjointement le contrôle (51%) du groupe SMCP.

Le succès de Sandro tient particulièrement à la grande créativité d’Évelyne Chétrite. Son style unique, chic et décontracté, le confort des coupes adaptées au quotidien, le sens du détail, le choix des matières, … en font une marque de référence sur le marché de la mode. Présente dans 19 pays, la marque poursuit son développement.

http://www.sandro-paris.com/