Gap

Fondée en 1969 à San Francisco, Gap est une marque américaine moderne et décontractée, proposant tous les incontournables de la garde-robe. Une marque de vêtements et d’accessoires où trouver, donc, tous les bons basiques comme les t-shirts, les sweats à capuche, les pantalons et les jeans. Aujourd’hui, elle continue de s’appuyer – en ligne et en boutique -sur son héritage bâti sur le denim pour des clients venant du monde entier. Devenue une entreprise mondiale, Gap n’est pas qu’une marque. C’est aussi un groupe, leader du prêt-à-porter, qui exploite en plus de Gap les marques Banana Republic, Old Navy, Athleta, Intermix, et Janie and Jack.

Doris et Don Fisher ont ouvert le premier magasin Gap en 1969 au 1950 Ocean Avenue à San Francisco en Californie, avec une idée très simple : aider les gens à trouver facilement une paire de jeans. Les jeans Levi’s pour homme, les cassettes et les disques sont alors les seuls articles en vente. L’année suivante, ils ouvrent une boutique à San Jose et proposent des jeans pour femme. En 1972, Gap compte déjà 25 boutiques. En 1974, les premiers produits siglés Gap font leur apparition. Tout va très vite ces premières années pour l’entreprise !

Au cours de la décennie suivante, Gap continue de se développer. Rachat de Banana Republic en 1983, ouverture à Concord (Californie) du premier SuperGap – un format de magasin presque deux fois plus grand qu’un magasin Gap standard -, collaboration avec Dodge Motors, lancement en 1984 d’une gamme de sweats coordonnés en l’honneur des Jeux Olympiques de Los Angeles ainsi que de l’emblématique Pocket-T (LE t-shirt avec une poche sur la poitrine) en 21 couleurs – un t-shirt que Michael J. Fox porte l’année suivante dans le film « Back to the Future » -, ouverture d’un premier magasin GapKids en 1986 à San Mateo (Californie) …, Gap est sur tous les fronts.

Et ça continue … En 1987, Gap ouvre sa première boutique en dehors des États-Unis, à Londres. L’année suivante, l’emblématique logo en forme de carré bleu désormais emblématique de Gap fait ses débuts, remplaçant les lettres rondes et minuscules utilisées depuis 1969. Par ailleurs, en 1991, la marque tourne une autre page : celle des jeans Levi’s qu’elle vendait depuis sa création. Les années 90 sont l’occasion pour Gap d’affirmer plus encore sa présence avec des événements forts ; comme cette couverture du magazine Vogue en 1992 affichant pour son 100ème anniversaire, des top-models de l’époque – tout en blanc – portant des jeans et des chemises Gap, ou comme l’ouverture d’un corner aux Galeries Lafayette, à Paris, en 1993.

Nommée « Entreprise de l’année » en 1999 parmi les 500 plus grandes entreprises du nord de la Californie par le San Francisco Chronicle, l’entreprise Gap est alors un acteur majeur dans le secteur du prêt-à-porter. Cette même année, elle lance un jean d’inspiration vintage appelé « 1969 », un produit en denim haut de gamme, en série limitée. Les années passent et, en même temps que Gap, les autres marques du groupe se développent, notamment à l’international. Puis en 2009, le co-fondateur de Gap, Don Fisher, meurt.

Véritable autorité en matière de style à l’américaine, Gap a évolué depuis sa création d’un engagement initial à une ambition mondiale consistant à défendre l’égalité, l’inclusivité et la durabilité. Sur ce dernier point en effet, la marque affirme son engagement en rappelant les mots de Don Fisher qui souhaitait faire « plus que vendre des vêtements ».

Visuel : Gap

https://gap-france.fr/

3 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *