Swarovski

Première marque mondiale de bijoux, de montres, et d’accessoires en cristal taillé – y compris des figurines et autres pièces conçues pour le décor de la maison -, Swarovski est née en 1895 de la volonté de Daniel Swarovski d’utiliser le cristal pour créer un « diamant pour tous ». Aujourd’hui, l’entreprise autrichienne – demeurée familiale – perpétue la tradition au sein d’un groupe aux activités multiples, en concevant, fabriquant et commercialisant des cristaux de la plus haute qualité, des pierres précieuses authentiques et artificielles, ainsi que des produits finis comme des bijoux, des accessoires et même … des solutions d’éclairage. Au-delà du commerce des cristaux, le groupe Swarovski est propriétaire des sociétés Swarovski Optik (qui produit des instruments optiques de précision tels que des télescopes et des jumelles), et Tyrolit (l’un des principaux fabricants mondiaux d’outils de meulage, de sciage, de perçage et de dressage, et fournisseur d’outils et de machines pour l’industrie de la construction).

Leader du secteur du cristal, Swarovski doit son succès à l’esprit pionnier de son fondateur, ainsi qu’aux innovations apportées au fil des années dans la taille des cristaux, et à l’excellence de son savoir-faire et des matériaux utilisés. Depuis le début, le savoir-faire et la créativité de Daniel Swarovski définissent en effet la marque connue de tous. Fils d’un artisan verrier de Bohême, Daniel Swarovski est formé à la taille du cristal dès son plus jeune âge. En 1891, il fait breveter une machine de son invention – qui taille le cristal comme une pierre, avec une précision remarquable -, puis quatre ans plus tard, installe son atelier à Wattens, dans les Alpes autrichiennes. Rapidement, le travail de Daniel Swarovski intéresse les couturiers, à commencer par Charles Frederick Worth – l’un des fondateurs de la haute couture parisienne. Puis Paquin, Chanel, Schiaparelli, Fath, Balenciaga, …

Dans les années 20, des clubs de jazz américains aux Maisons de couture parisiennes, les robes ruissellent littéralement de perles et de cristaux Swarovski. Plus tard, d’autres opportunités seront offertes aux grands couturiers. À Christian Dior, par exemple, qui – en utilisant en abondance les cristaux Swarovski pour créer une bijouterie à la fois raffinée et accessible – ouvre la voie à une nouvelle tendance. Plus tard, en 1956, Manfred Swarovski, le petit-fils du fondateur, travaillera avec Christian Dior à la création d’une pierre aux reflets chatoyants et à la couleur unique évoquant les nuances du pôle Nord. Spectaculaire, la pierre est baptisée « Aurore Boréale ». D’autres collaborations créatives naîtront au fil des années, avec les marques les plus prestigieuses comme Gucci, Versace, Chantal Thomass, Chanel et Dior encore et toujours, … Dans les années 80, Swarovski ouvre enfin sa première boutique à l’enseigne. Aujourd’hui, elle compte environ 3000 boutiques réparties dans 170 pays.

Outre les cristaux, semblables aux diamants, Swarovski propose également des bijoux, des accessoires, des pièces de décoration, …, mais aussi des montres associant la beauté du cristal à une fabrication suisse de qualité, et des lunettes créées dans le cadre d’un accord de licence mondiale exclusive signé en 2009 (et renouvelé en 2017) avec le groupe Marcolin. Fière de son héritage, elle s’efforce de rester fidèle à la vision de son fondateur et agit, en même temps, comme une entreprise responsable qui a non seulement à cœur le bien-être de ses employés, mais aussi celui de l’environnement et de la société dans son ensemble.

Visuel : Swarovski

https://www.swarovski.com/

Un Commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *