Tsé & Tsé associées

tse-tse

Tsé & Tsé associées est une marque française de design spécialisée dans la conception et la distribution d’objets pour la maison : mobilier, art de la table, luminaires, objets de décoration … Une marque créée par deux amies, Catherine Lévy et Sigolène Prébois, qui mettent en commun – depuis plus de 20 ans – leurs inspirations, leur sensibilité, leur talent pour imaginer des objets du quotidien originaux, inattendus, voire carrément excentriques, et faciles à vivre, des produits éloignés de tendances de la mode et appelés à durer dans le temps, devenus pour certains des best-sellers intemporels.

Diplômées de l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) en 1989, Catherine Lévy et Sigolène Prébois ont commencé ensemble l’aventure de la création pendant leurs études. Avec un autre élève, Renaud Supiot, elles formaient alors le groupe Braguette Magique et créaient des bijoux en latex de toutes les couleurs et de toutes les formes : hérissons, souris, éléphants et spermatozoïdes, dodus, caoutchouteux, roses, bleus, à pois, rayés et bariolés. Ou encore, une rivière de fraises, un collier en forme d’autoroute, et une pièce d’exception comme la veste Pôle Nord, garnie d’ours et de pingouins en relief. Des objets amusants et innovants qui remportent un succès fou auprès des étudiants et de leurs amis. Tous se les arrachent et la production ne suffit pas à satisfaire toutes les demandes. Une amie, Léna Hirzel, également élève de l’école, leur propose alors de les fabriquer en série et de les diffuser. L’occasion pour elle et son mari, Jacques Guillemet, de se lancer dans l’édition d’objets en fondant la société Pylônes (1985). Le succès est immédiat. À Paris et dans le monde entier, les boutiques passent commande.

Fortes de cette première expérience, les deux amies ouvrent leur atelier dès la fin de leurs études. Là, les projets se succèdent mais tardent à aboutir; jusqu’à leur participation à un concours organisé par l’ENSCi afin de dessiner un trophée pour un magazine de cosmétiques qui décernait des prix aux meilleurs produits de beauté. En utilisant un lot de petites éprouvettes boursouflées trouvées en solde chez un verrier, Catherine Lévy et Sigolène Prébois imaginent alors trois modèles de trophée et remportent le concours. Après cela, pas question de faire une pause. Grâce, en partie, à la notoriété acquise du temps de Braguette Magique, elles sont appelées à Tokyo pour y décorer un sapin de Noël. À partir de ce voyage, elles vont se présenter sous le nom Tsé & Tsé associées. La marque est lancée !

Dès leur retour du Japon, Catherine Lévy et Sigolène Prébois enchaînent les créations : amusantes guirlandes électriques, pochettes en velours en forme d’oiseau, épingles à cheveux parées de motifs en laiton embouti « étoile » et « poisson », … De nouveau, elles cherchent à utiliser les petites éprouvettes boursouflées. Elles les collent ensemble pour former, par exemple, un vase-orgue qui se défait dès que l’on y met de l’eau. Un jour, elles ont l’idée de les articuler ensemble, avec des anneaux en acier zingué soudés sur des tiges comme par un système de charnières. Le résultat : vingt éléments garnis de vingt et un tubes à essai, de l’eau, des fleurs … le vase d’Avril était né ! Elles en font alors fabriquer 10 exemplaires et organisent leur première vente à l’atelier pour y présenter toutes leurs créations. Et le succès est au rendez-vous. Un succès suffisamment encourageant pour qu’en septembre, elles mettent en production le vase d’Avril, dont elles commandent 50 exemplaires : des tubes de verre fabriqués exprès pour elles, à leurs dimensions, des quantités presque industrielles et un prix de revient assez raisonnable. Il fallait aussi penser à une boîte, à un texte et des dessins d’explication. Puis se faire connaître d’un plus large public … Sans fleurs, le vase d’Avril n’emporte pas forcément l’adhésion de tous. Elles ont alors l’idée de commencer par le faire vendre par un fleuriste, … en l’occurrence, Christian Tortu, leur fleuriste préféré. Séduit par l’objet, il leur commande immédiatement tout leur stock.

À l’approche des fêtes de Noël 1991, les créatrices organisent une nouvelle vente à l’atelier. Transformé en boutique pour l’occasion, il accueille – présentés avec soin – le vase d’Avril joliment fleuri, des épingles à cheveux dorées et argentées, des vases de poche étanches, des pochettes-oiseaux, des guirlandes de tomates, de dinosaures et d’oignons en plastique, et un miroir de poche en maillechort ajouré et poli. Petit à petit, elles imaginent de nouveaux objets. Des objets inédits qu’il n’est pas toujours facile de faire fabriquer. Elles sollicitent les fournisseurs, les relancent jusqu’à obtenir une réponse. Elles doivent aussi démarcher les boutiques susceptibles de vendre leurs produits. Là encore, la chose n’est pas aisée. Mais elles s’accrochent.

Si la famille des produits Tsé & Tsé associées s’est agrandie avec la mise au point, notamment, du vase Paresseux, des Fleurs Flottantes ou encore de la guirlande Squelettique, elle n’est pas encore vraiment visible pour le grand public. Le vase d’Avril – lui – commence une brillante carrière en Amérique … En particulier à Los Angeles chez Maxfield, un magasin de mode pointu fréquenté par les stars, et à New York où Christian Tortu l’a fait connaître. En 1993, enfin, la marque s’expose pour la première fois à la galerie Sentou. Pierre Romanet, qui ne connaissait de leur travail que le vase d’Avril, propose à Catherine Lévy et Sigolène Prébois de leur consacrer une exposition dans l’annexe de la galerie, qui servait de vitrine aux lampes Noguchi. Et c’est l’ensemble de leurs objets qu’il choisit de présenter lors de cette exposition. Le soir du vernissage, le 1er avril 1993, les designers passent enfin de l’ombre à la lumière. Depuis, la renommée de la marque Tsé & Tsé associées est allée croissant.

Fabriqués en général en petites série, les objets Tsé & Tsé associées sont distribués en France et dans le monde (plusieurs pays en Europe, aux États-unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon, en Corée du sud, en Thaïlande, à Hong Kong, au Maroc, au Liban, au Koweït et dans les Émirats Arabes Unis). La marque compte, depuis 2011, une boutique à Paris (7, Rue Saint Roch-75001 Paris). Catherine Lévy et Sigolène Prébois, déploient toujours autant d’énergie à créer pour Tsé & Tsé associés mais aussi à collaborer avec d’autres marques et enseignes telles que Habitat, Yves Rocher, Sentou, la Grande Épicerie de Paris (le Bon Marché), Issey Miyake, Monoprix, Pierre Hermé, Astier de Villatte, Baccarat, Diptyque et bien d’autres encore. Dans tous les cas, on aime …

http://www.tse-tse.com/

Un Commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *