Roger Vivier

Roger Vivier est une marque française de souliers, sacs et accessoires de luxe.

Passionné par le music-hall et le théâtre, Roger Vivier a d’abord fait le choix de se spécialiser dans la création de décors de théâtre. Alors que de heureux hasards lui font rencontrer Mistinguett et Joséphine Baker, sa destinée se précise. Celui qui deviendra l’un des créateurs les plus talentueux et les plus novateurs du 20ème siècle, leur dessine des souliers sur-mesure. Face au succès remporté par ses premiers modèles, Roger Vivier décide de se lancer dans la création de chaussures. A 30 ans, il fonde sa maison de création et ouvre sa première boutique à Paris, rue Royale (1937).

Pendant la guerre, Roger Vivier quitte la France et s’installe à New-York. De retour à Paris, en 1947, il fait la connaissance de Christian Dior dont il devient le collaborateur attitré. Pour la maison Dior, Roger Vivier travaillera les matières les plus précieuses, les plus délicates et inventera le talon aiguille (1954). En véritable virtuose, il inventera aussi le talon « choc » (1959), le talon « virgule » (1963) et bien d’autres formes audacieuses.

Tel un artiste, Roger Vivier « crée des souliers comme des sculptures et détermine l’allure de la femme ». Ses créations sont portées par de nombreuses personnalités. De la reine Elizabeth II – pour qui il concevra les souliers de son couronnement en 1953 – à Brigitte Bardot, en passant par la duchesse de Windsor, Marlène Dietrich, Elizabeth Taylor, Catherine Deneuve ou encore Les Beatles. Son travail séduit aussi les grands couturiers. Outre Christian Dior, Emmanuel Ungaro et Yves Saint Laurent, notamment, feront appel au talent de Roger Vivier. Pour Yves Saint Laurent, il dessinera l’un de ses modèles les plus emblématiques : des souliers à boucle rectangulaire chromée, destinés à accompagner les modèles de la collection « Mondrian » créée par le couturier en 1965.

En 1998, Roger Vivier s’éteint. En 2000, la marque est rachetée par Diego Della Valle (propriétaire des marques Tod’s, Hogan et Fay). Bruno Frisoni en devient le directeur artistique en 2002. Avec ses créations d’une grande élégance, Bruno Frisoni poursuit l’oeuvre de Roger Vivier. Il réinterprète des modèles tirés des archives de la prestigieuse maison mais ne les imite pas. Ainsi, les souliers dessinés par Bruno Frisoni portent en eux tout le style de Roger Vivier … conjugué au présent. Il en est de même pour les sacs, les accessoires, les bijoux proposés désormais par la griffe.

http://www.rogervivier.com/

3 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *