Hanae Mori

Styliste japonaise, Hanae Mori ouvre une première boutique-atelier à Tokyo en 1951. Elle crée pour une clientèle privée et réalise en parallèle des costumes pour le cinéma et le théâtre. Elle est alors très célèbre du Japon. En 1960, lors d’un séjour à Paris, elle rencontre Gabrielle Chanel, en tant que cliente à une séance d’essayage rue Cambon. Cette rencontre est décisive. Elle prend alors la décision d’investir le monde de la haute couture et d’habiller à son tour les femmes les plus élégantes et les plus influentes dans le monde.

En 1965, elle présente sa première collection à New York. L’originalité de ses créations séduit immédiatement des magasins prestigieux tels que Neiman Marcus, Bergdorf Goodman et I. Magnin. Hanae Mori ouvre alors deux boutiques à New York, l’une au Waldorf Astoria, l’autre sur Madison Avenue. En 1975, elle présente sa collection à Monte Carlo sous l’égide de la Princesse Grace puis s’installe à Paris en 1977, avenue Montaigne.

Hanae Mori déploie désormais sa mode entre Paris, Tokyo, et New York, célébrant toujours la rencontre de l’Orient et de l’Occident. Parce que le Japon incarne la beauté pure et les sentiments délicats et que le style d’Hanae Mori est recherché et infiniment raffiné, tout en étant attentif à la jeunesse et ouvert sur le monde, la marque séduit grâce à un univers empreint d’élégance, de distinction et de beauté.

Ses modèles, en effet, sont raffinés, les coupes épurées, les couleurs riches et profondes, les matières sobres pour la journée et somptueuses pour le soir. De magnifiques broderies faites de perles de cristal, d’hématite ou d’or subliment ses créations. Hanae Mori lancera d’ailleurs une ligne admirable de haute joaillerie associant l’or aux perles fines ou encore aux diamants.

Reconnue par ses pairs, elle entre, en 1977, dans le cercle très fermé des couturiers parisiens en devenant membre de la chambre syndicale de la haute couture. Mais Hanae Mori, c’est aussi une collection de prêt-à-porter et, depuis 1995, des parfums dont le charmant « Butterfly », fragrance tendre, gourmande et féminine. Car Hanae Mori aime le parfum et ce, depuis sa plus tendre enfance. Considérant Paris comme la capitale mondiale de la mode et des parfums, elle souhaite donc y créer – très naturellement – ses propres fragrances.

Ceux-ci sont de grands classiques modernes. Des parfums précieux composés avec soin dans les règles de l’art, fidèles à l’idée que le parfum une fois posé sur la peau doit rester lui-même. Quant aux flacons, ils sont évidemment très raffinés et apportent au toucher une sensation proche de celle ressentie au contact de la soie.

Hanae Mori a vécu au rythme de l’évolution de son pays. D’une petite Maison de couture, elle a créé un groupe international aux multiples activités de la mode à l’édition, en passant par la décoration et les parfums. En 2004, elle annonce sa décision de se retirer et la fin des activités couture de sa Maison de haute couture. À Tokyo, elle a fondé une fondation consacrée à la mode, qui encourage les jeunes stylistes. Pionnière en son pays, son rayonnement dans la mode, l’art et la beauté s’étend bien au-delà des frontières.

La ligne de parfums Hanae Mori, quant à elle, est produite activement. Fabriquées en France, les fragrances sont distribuées dans le monde entier.

Visuel : Hanae Mori

http://www.parfums-hanaemori.com

Marque mise à jour le 14 août 2021

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.