Gianfranco Ferré

Issu d’une famille d’industriels du nord de l’Italie, Gianfranco Ferré se destinait à une carrière d’architecte. Mais c’est comme créateur de bijoux et d’accessoires de mode qu’il débute dans les années 70, avant de se tourner vers la couture. En 1978, il fonde sa Maison de couture et présente une première collection femme. En 1982, il lance une ligne masculine. Créateur de talent, la profession le distingue parmi ses pairs et lui décerne de nombreuses récompenses, dont le Dé d’Or qu’il reçoit à Paris, en 1989.

1989 : année de la consécration ! Le couturier est nommé directeur artistique des collections femme de la prestigieuse Maison Christian Dior dont il interprétera brillamment l’image jusqu’en 1997. Après quoi, de retour en Italie, il se consacre entièrement au développement de sa marque éponyme installée à Milan et ce, jusqu’à sa brutale disparition, le 17 juin 2007.

Gianfranco Ferré était une personnalité marquante de la mode italienne. Il dessinait pour « une femme intelligente, libre, forte ». Ses modèles, reconnaissables entre tous, laisseront leur empreinte dans l’univers du vêtement de luxe, de la fameuse blouse blanche en organza à l’ample jupe à volants en passant par la silhouette épurée du tailleur sophistiqué, ou par l’association inattendue du pantalon de coupe masculine à la petite veste cintrée si féminine.

Intégré complètement au groupe italien IT Holding depuis 2002, dans le cadre de la mise en oeuvre d’une stratégie visant à constituer un pôle multimarque dans le secteur de la mode, la Maison Gianfranco Ferré est proche du dépôt de bilan en 2009, suite aux graves difficultés financières d’IT Holding après le placement sous le régime « d’administration judiciaire » (l’équivalent du redressement judiciaire) d’Ittierre, sa principale filiale.

En 2011, la marque de luxe est rachetée par Paris Group. Basé à Dubaï, le groupe, fondé par Abdulkader Sankari, est spécialisé dans la distribution au Moyen-Orient et en Europe de l’est de grands noms de la mode. Cependant, l’affaire tourne court. Au lieu d’investir dans l’iconique Maison italienne pour la relancer, Paris Group se sépare des stylistes Stefano Citron et Federico Piaggi, en charge de la direction artistique du label depuis novembre 2011, vend le siège historique situé à Milan en 2013, cesse de défiler pour l’homme comme pour la femme en 2014, et arrête tout chez Gianfranco Ferré cette même année, à l’exception des licences.

Photo : Gianfranco Ferré

http://www.gianfrancoferre.com

Marque mise à jour le 2 septembre 2020

Un Commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *