Phillips présente les pièces fortes de sa vente aux enchères « Design » du mois de mars 2020

La Maison Phillips annonçait – il y a quelques jours – la tenue à Londres, le 26 mars 2020, de sa vente aux enchères « Design ». Pas moins de 175 lots y seront présentés, notamment des œuvres significatives des XXème et XXIème siècle, de l’Art déco français et contemporain au design italien et nordique, ainsi qu’une offre de céramiques de studios britanniques.

L’occasion pour la Maison de mettre à l’honneur une sélection soigneusement conçue d’œuvres célébrant le design, à commencer par l’extraordinaire table basse en bronze créée en 1998 par la sculptrice Claude Lalanne. Une pièce unique – inspirée des jardins d’Ury qui entouraient sa maison et son atelier – au motif poétique, alliant vignes entrelacées et silhouettes de deux oiseaux tropicaux.

Autres très belles pièces, les trois tables gigognes créées dans les années 1925 par Jean Dunand – un artiste français d’origine suisse né en 1877, comptant parmi les plus grands créateurs Art déco. Artiste pluridisciplinaire, comptant parmi les plus grands maîtres occidentaux de l’art de la laque, il expérimentera la création de robes en soie laquée pour des couturiers comme Jeanne Lanvin et Madeleine Vionnet. L’ensemble de tables gigognes Art déco mis en vente par Phillips illustre toute l’élégance du mobilier Dunand à motif laqué coquille d’œuf, combinant la simplicité de la forme avec la décoration.

Monumentale, la chaise « Orgone » du designer australien Marc Newson dont le style audacieux se caractérise par une grande pureté des formes, par des lignes tendues et aérodynamiques. Collectionneur de voitures de course vintage rares, Newson est influencé dans son travail par la forme, la vitesse et le symbolisme de ces voitures. Avec sa forme sculpturale et sa surface en aluminium sans soudure, la chaise « Orgone » rappelle les formes aérodynamiques rendues possibles par les techniques italiennes de conception automobile.

Emblématique du travail de Shiro Kuramata, la chaise « Miss Blanche » – conçue en 1988 et exécutée en 1991 – fait partie d’une série d’œuvres en acrylique. Ses accoudoirs et son dossier présentent des courbes douces tandis que la structure globale conserve une netteté interrompue par le motif asymétrique des roses artificielles.Toutes ces pièces fortes y compris une œuvre de l’artiste anglais contemporain Edmund de Waal – mais aussi notamment des exemples du design italien d’après-guerre signées Alberto Giacometti, Fontana Arta et Studio BBPR ainsi que des pièces créées par Axel Salto et Studio Job – Job Smeets et Nynke Tynagel issues du design nordique contemporain – seront exposées du 21 au 26 mars 2020 au 30 Berkeley Square, Londres.

Photos (© Courtesy of Phillips) : en première page, Claude Lalanne « Unique low table », 1998 (détail) – ci-dessus, de haut en bas, Claude Lalanne « Unique low table », 1998 – Jean Dunand « Set of three nesting tables », circa 1925 – Marc Newson « Orgone chair », 1993 – Shiro Kuramata « Miss Blanche chair », designed 1988, executed 1991.

Le 18 mars 2020 : notez que toutes les ventes aux enchères Phillips qui devaient se dérouler en mars et avril 2020 sont reportées au mois de mai.

Phillips présente les pièces fortes de sa vente aux enchères « Design » du mois de mars 2020

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *