« Changing Constance » et « The Blazing Mister Sam », les nouveaux protagonistes de la collection « Portraits » de Penhaligon’s

Disponibles depuis le mois de septembre 2018, « Changing Constance »* et « The Blazing Mister Sam »* sont les nouveaux membres de la famille « Portraits » de la Maison Penhaligon’s, une collection de parfums, lancée en 2016, rendant hommage – dans une histoire alliant « establishment », humour et provocation – à l’esprit anglais.

Véritable fiction olfactive, cette collection – qui nous révèle au fil de ses fragrances des secrets et des travers bien cachés derrière les bonnes manières de l’aristocratie britannique – accueille, donc, deux nouveaux protagonistes. À commencer par Constance, la sœur de Lady Blanche, une jeune femme moderne, libre, déterminée, … Une jeune femme qui se permet de penser et de défendre ses opinions ! D’ailleurs, n’est-elle pas en train de réclamer le droit de bottes pour les femmes ? Pas très « lady » comme attitude et plutôt préoccupant. Bientôt, elle voudra se mettre en pantalon ! Pourtant, les hommes tombent à ses pieds, les enfants l’adorent, et les domestiques sont aux petits soins pour elle. Pour cette insoumise, au caractère bien trempé mais irrésistible, le parfumeur Juliette Karagueuzoglou a imaginé une fragrance déconcertante – même pour une femme moderne -, déroutante, mais absolument délicieuse. Pour Constance – qui considère les conventions comme une invention qu’elle a décidé d’ignorer -, pas de fleurs mais du bois, du caramel au beurre salé, du tabac, … Oh, vous devez faire erreur ! Que nenni, « Changing Constance » est un oriental épicé, représenté par un chamois, composé de cardamome fraîche et de piment fort, de notes de caramel au beurre salé, de tabac et de vanille ; un parfum étonnant, intrigant, quelque peu désobéissant, …

Puis vient Sam, cet américain vivant à Londres, qui dépense sans compter, vit vite et parle fort. Bref, le beau gosse par définition, doté d’une (bonne) dose de « je ne say kwa », toujours Magnifique comme Gatsby, au sourire chaleureux et aux beaux yeux. Charmant, il a aussi de la conversation, de l’humour, est très généreux et surtout complètement irrésistible. Son parfum, « The Blazing Mister Sam », est aussi rassurant, chaleureux, sexy, profond que Sam. Composé par le parfumeur Christophe Raynaud, c’est un parfum pensé pour un homme moderne, tellement moderne qu’il est, de fait, Américain ! Son animal totem : un taureau. Pour Sam, que le changement ne rebute pas – au contraire des Britanniques plutôt frileux en la matière – et toujours partant pour de nouvelles fantaisies, des notes de cardamome, cumin, poivre noir s’allient avec du bois de cède, du patchouli, une touche de cachemire, de tabac. Le résultat : une fragrance orientale boisée épicée, instinctive, indiscrète, puissante, sensuelle …

Notez que « Changing Constance » et « The Blazing Mister Sam » sont en vente dans les boutiques Penhaligon’s, les concessions et en ligne. Le prix : 235€, le flacon 75ml orné d’une tête d’animal en guise de bouchon et proposé dans un écrin d’exception, magnifiquement illustré.

*Mille mercis à David qui m’a fait découvrir avec passion la Maison Penhaligon’s, son histoire, son univers olfactif et ses plus belles compositions, des fragrances emblématiques aux dernières nouveautés. Entre tradition et modernité, Penhaligon’s nous surprend tout particulièrement avec son audacieuse collection/famille « Portraits » … « so amazing » ! Avec « Changing Constance » et « The Blazing Mister Sam » – les nouveaux protagonistes/parfums de « Portraits » que j’ai eu la chance de découvrir cet été – je suis devenue accro’ à cette fiction olfactive, véritable saga aussi scandaleuse que savoureuse.

« Changing Constance » et « The Blazing Mister Sam », les nouveaux protagonistes de la collection « Portraits » de Penhaligon’s

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *