Édition limitée : les bagues « Nudo Color Storm » de Pomellato

Avec « Nudo Color Storm », sa nouvelle collection en édition limitée, Pomellato fait souffler comme un vent de tempête sur ses bagues iconiques, ornées cette année de pierres rares formant un arc en ciel presque surnaturel de tonalités magnétiques. Des pierres si rares et une collection si exclusive, que la Maison de joaillerie ne propose la collection « Nudo Color Storm » que dans vingt points de vente à travers le monde. À l’évidence, des éclairs d’une nouvelle intensité chromatique sont dans l’air. Grâce à leur brillance et à leur réflexion quasi-infinie, ces bagues créent sur les doigts un kaléidoscope émotionnel de lumières, chaque éclat de pierre précieuse étant magnifié par l’or blanc ou rose, pavé de diamants blancs, de son anneau. Extrêmement rares, les pierres précieuses choisies par Pomellato – l’aigue-marine en hommage à la toute première bague « Nudo » créée, la morganite, le péridot, la rhodolite et la Iolite – dégagent chacune un magnétisme chargé de symboles et d’émotions.

À commencer par l’aigue-marine, pure expression de la sérénité. Son nom remonte à la Renaissance et vient des mots latins pour « eau » et « mer ». C’est pourquoi, cette pierre aux couleurs des vagues a longtemps été tenue par les marins comme une protection. Aujourd’hui, elle est attachée au calme, à la sérénité, à l’apaisement. Pour la collection « Nudo Color Storm », Pomellato en exprime toute la pureté et l’intensité, par une taille extrêmement subtile.

La morganite, elle, symbolise l’amour. Se déclinant aussi délicatement que subtilement dans des coloris allant du rose à l’orange, cette pierre précieuse reflète la belle intensité d’un coucher de soleil. Découverte au début du siècle dernier à Madagascar, elle a d’abord été baptisée « rose béryl », avant de prendre le nom d’un philanthrope et banquier new yorkais, John Pierpont Morgan. Elle n’est pas associée à des croyances anciennes, mais symbolise un certain romantisme, rime avec amour et passion.

Issu de la lave, le péridot se trouve aussi dans les météorites. Dans l’Ancienne Egypte, cette pierre était extraite d’une île de la mer Rouge ; c’est de là qu’elle tire son nom grec de pierre de soleil. Plus tard, on l’a associée à la lumière, à l’aura. Notez que le péridot est parfois confondu avec des pierres de la même teinte. D’ailleurs, selon les historiens, la fameuse collection de bijoux sertis d’émeraudes de Cléopâtre était en fait composée de péridots.

Vient ensuite la rhodolite. Découverte en 1882 en Caroline du Nord, cette pierre précieuse appartient à la famille des grenats. C’est un mélange d’almandite et de grenat pyrope. Son nom – qui vient du grec ancien « rhodo » (rose) et « lithos » (pierre) – rappelle par ses splendides nuances de rose vif, de rouge et de violet, les fleurs des rhododendrons ; et rime avec passion.
Connue pour cette propriété – le pléochroïsme – qu’offrent certains cristaux d’absorber différemment la lumière et de présenter diverses colorations selon la direction des rayons lumineux qui les frappent, la iolite change de couleur selon l’angle où on la regarde.

Symbolisant la joie, la iolite est aussi appelée saphir d’eau car on la trouve souvent dans les fonds marins des cours d’eau du Sri Lanka et de Birmanie. Icône de style contemporain, la bague « Nudo » est l’emblème du solitaire moderne que toute femme rêve de posséder. Avec son anneau parsemé de diamants et ces pierres précieuses d’exception, elle affiche dans sa version « Nudo Color Storm » encore plus de caractère et une allure à la fois chic et glamour.

Photos Pomellato

Édition limitée : les bagues « Nudo Color Storm » de Pomellato

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *