Yves Saint Laurent



Nom mythique de la couture et de la mode, Yves Saint Laurent fut au nombre des créateurs français les plus novateurs et les plus influents du 20ème siècle. Plus qu’une mode, il créa un style, celui de la femme contemporaine.

Yves Saint Laurent a fait ses débuts chez Christian Dior en 1955. Engagé comme assistant modéliste, il succèdera au grand couturier lorsque celui-ci disparaît en 1957. Sa première collection dessinée pour la maison Dior, « Trapèze », remporte un immense succès. Pour cette collection, le jeune couturier de 22 ans se voit décerner le prix Neiman Marcus (1958). Pour autant, Yves Saint Laurent ne fera pas carrière chez Dior. Remplacé par Marc Bohan, il fonde sa maison de couture en 1961 et présente sa première collection en 1962.

Dès les années 60, Yves Saint Laurent impose son style unique. Pour des femmes modernes, audacieuses et conquérantes, il invente les codes d’une mode nouvelle. Cette vision différente de la féminité se traduit par la création d’un « nouveau genre entre le féminin et le masculin ». Il s’inspire alors des symboles vestimentaires masculins et intègre le sportswear à ses collections. Parmi ses créations les plus emblématiques se trouvent des pièces fortes comme le caban et le trench-coat (1962), le smoking (1966), la saharienne et le tailleur-pantalon (1967), … Il puise également son inspiration dans l’oeuvre de grands artistes. De Mondrian par exemple, un peintre hollandais pionnier de la peinture abstraite : la célèbre collection « Mondrian » lancée en 1965 fera alors un véritable triomphe. Mais également d’Andy Warhol (collection « Pop Art » en 1966), de Braque, Matisse, Picasso, … ou encore d’écrivains et de poètes.

En 1966 avec sa collection « Rive Gauche », Yves Saint Laurent est le premier couturier à lancer « le concept du luxe moderne du prêt-à-porter féminin ». Il ouvre alors sa première boutique de prêt-à-porter à Paris (« Saint Laurent Rive Gauche »). Dans les années suivantes, d’autres boutiques « Rive Gauche » ouvriront leurs portes à New-York (1968) et à Londres (1969). En 1969 toujours, une boutique dédiée aux hommes est inaugurée (« Rive Gauche Hommes »).

Mais l’univers d’Yves Saint Laurent c’est aussi le parfum. « Y » est le premier parfum féminin, un chypré-fruité au sillage élégant et intemporel, lancé par le couturier en 1964. Depuis, d’autres fragrances – iconiques aujourd’hui pour certaines d’entre elles – ont vu le jour dont « Pour Homme » (1971), le merveilleux « Rive Gauche » (1971), le très sensuel « Opium » (1977), « Kouros » (1981), « Paris » (1983), « Yvresse » (1993), … ou plus récemment « Parisienne »(2009) ou « Saharienne » (2011). Mais c’est également le maquillage avec une première ligne lancée en 1978, des produits de soin pour le visage ainsi que des produits pour le corps et le bain.

Ces dernières années, la maison Yves Saint Laurent a connu de grands bouleversements. En 2002 lorsque le couturier annonce soudainement son départ et la fermeture de la maison de haute couture. En 2008 (le 1er juin) lorsqu’Yves Saint Laurent s’éteint.

Des pages se sont tournées et pourtant la maison Yves Saint Laurent compte toujours parmi les marques de luxe les plus prestigieuses. Propriété du groupe français PPR (via le groupe Gucci depuis 1999), elle propose des collections de prêt-à-porter féminin et masculin, des lignes de chaussures, de sacs à main, des articles de petite maroquinerie, de la joaillerie et des accessoires tels que des foulards, des cravates et des lunettes. Les parfums et les cosmétiques de la marque Yves Saint Laurent Beauté sont, quant à eux, développés avec le groupe L’Oréal.

http://www.ysl.fr/fr/
http://yslexperience.com/fr-FR/explorez-ysl

52 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *