Celine

Celine est une marque française de mode – prêt-à-porter, souliers, sacs, petite maroquinerie, bijoux, lunettes de soleil et accessoires pour femme et homme – et Maison de couture, dont l’évolution sous l’égide d’Hedi Slimane, directeur artistique depuis janvier 2018, démontre tout le savoir-faire et le brio d’exécution à la française.

Baptisée du prénom de sa fondatrice, Céline Vipiana, la marque de luxe est lancée en 1945, avec une offre de souliers sur-mesure pour enfants. Le succès est rapide et dès 1948, de nouvelles boutiques ouvrent à Paris. La renommée est telle que les clients prestigieux s’y pressent pour acheter à leurs enfants des souliers dits haute couture. Forte de ce succès, la marque s’oriente dès 1960 vers la mode féminine avec des accessoires et de la maroquinerie – gants, sacs et mocassins – puis, en 1968, avec une première collection de prêt-à-porter de luxe – la ligne « Sportswear » – composée notamment de jupes culottes, d’ensembles jupe-chemisier, de gilets en peau, de chemisiers en maille. 1964 : la marque lance « Vent Fou », son premier parfum. Dès lors, l’allure Celine s’imprime dans l’esprit collectif comme la représentation du chic parisien par excellence. Dans les années 70, Celine s’impose au premier rang des marques de luxe françaises, et commence à s’ouvrir à l’international avec l’ouverture de boutiques dans de grandes villes européennes.

En 1987, Bernard Arnault entre au capital de la marque via la Financière Agache. La Maison intègrera le pôle mode et maroquinerie du groupe LVMH en 1996, quelques mois après son entrée au sein de la Fédération française de la Couture.

Après le départ de Céline Vipiana, en 1987, de nombreux directeurs artistiques vont se succéder à la tête de la création de la Maison : Peggy Huynh Kinh (1988-1996), Céline Toledano (1996-1997), Michaël Kors (1997-2004) qui, notamment, développera la facette luxe du style de la Maison avec les accessoires et les sacs à main, et lancera le it-bag « Boogie », Roberto Menichetti (2004-2005) et ses coupes épurées et sensuelles, Ivana Omazic (2005-2008) qui restaurera la vision couture sportswear de Céline Vipiana ; mais c’est la styliste britannique Phoebe Philo (2008-2018) qui redonnera du souffle à la marque en renouant avec le chic minimaliste et intemporel à l’origine des créations de Céline Vipiana. Apportant une vision plus avant-gardiste et contemporaine avec un prêt-à-porter d’une élégante simplicité et très féminin pour une femme active, forte et autonome, Phoebe Philo a largement contribué au développement de la Maison parisienne et à son rayonnement à l’échelle internationale.

Arrivé à la direction artistique de Céline en février 2018, Hedi Slimane est désormais le directeur de la création artistique et de l’image de la marque, en charge de l’ensemble des collections d’accessoires et de prêt-à-porter avec la mission d’ajouter des collections homme, la couture et les parfums à l’offre existante. Très vite, Hedi Slimane va marquer de son empreinte l’image de la marque : un nouveau logo inspiré de celui – historique – des années 60, le nom de la marque privé de son accent sur le ‘e’, le retour du monogramme « Triomphe » – symbole de la Maison depuis 1971 -, lancement de la mode masculine – un nouveau levier de croissance – et inauguration à Paris et à Milan de deux boutiques dédiées à l’homme.

Dirigée par Séverine Merle depuis février 2017 – présidente par ailleurs de la chambre syndicale de la mode masculine depuis mai 2019 -, la Maison Celine compte 140 boutiques réparties sur les 5 continents. Elle est également sur internet, depuis 2018, avec sa propre boutique en ligne et sur le site e-commerce 24 Sèvres.

Visuel : Celine

http://www.celine.com

Marque mise à jour le 1er août 2019

4 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *