Creed

Née en 1760 à Londres puis établie à Paris en 1854, Creed est une Maison de parfum haut de gamme. Une entreprise familiale à l’héritage franco-britannique qui crée des fragrances inégalables et inégalées, élaborées à partir d’ingrédients de haute qualité, bruts et naturels ; autant d’incarnations de l’esprit créatif unique et de l’odorat affûté transmis de père en fils depuis sept générations.

Fondée par James Henry Creed – un tailleur talentueux et ambitieux qui, malgré les difficultés rencontrées depuis son départ de Leicester en 1710, a su contribuer à la naissance de cette marque prestigieuse -, Creed est alors une Maison de confection. L’histoire commence, donc, en 1760 avec l’envoi de gants en cuir parfumés au Roi George III. Bien des années avant que la Reine Victoria – arrière-petite-fille de George III – nomme la marque fournisseur officiel de la Maison royale (1885).

Plus tard, à Paris où la Maison Creed s’est dotée d’un nouveau siège, sous le patronage de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie – considérée non seulement comme une figure internationale mais aussi comme une reine du style – qui a largement influencé la mode européenne de son temps. Alors que Creed est le fournisseur attitré de la plupart des membres de la famille royale, la Maison bâtit à Paris sa réputation de tailleur de talent et de créateur de parfums anglais exclusifs et sur-mesure.

Grand moment pour la Maison, l’inauguration du canal de Suez en 1869 est d’ailleurs l’occasion de dévoiler au monde la sublime robe de yachting crème en sergé léger confectionnée pour l’impératrice Eugénie par le tailleur Henry Creed. Une robe imprégnée par ailleurs d’un délicat parfum. La traversée du canal par le yacht impérial suivi d’une flottille de têtes couronnées européennes à sa suite est un véritable triomphe … tout comme la robe signée Creed. Ce qui permet à Henry Creed, dès 1870, de travailler pour la plupart des autres cours royales d’Europe ; celles-ci lui commandant des toilettes et le récompensant alors par des mandats royaux.

Autre figure importante à l’origine du succès de Creed, le comte d’Orsay – aristocrate français et grand dandy de l’époque – portait chaque jour six paires de gants sur-mesure au parfum extravagant, réalisées par ses tailleurs anglais, dont Henry Creed chez qui il amènera le beau monde à sa suite. Les commandes affluent, les affaires prospèrent et la marque se forge une identité qui repose, encore aujourd’hui, sur un véritable mélange de cultures.

Élégante Maison de couture avec ce qu’il faut de références dans la confection anglaise, Creed ouvre les portes d’un magasin à Nice au début du 20ème siècle. Non loin de là, la ville de Grasse – autrefois réputée pour ses gants parfumés notamment -, est en passe de devenir la capitale de l’industrie française du parfum ! À cette époque, les parfums simples – comprenant un seul ingrédient – cèdent progressivement la place à des parfums composés de différentes notes associées par un expert. C’est ainsi que naît le métier de parfumeur, que l’industrie moderne prend son essor et que Grasse en devient le berceau.

Mais c’est aussi à cette époque que les flacons de parfum commencent à s’installer dans les magasins d’Henry Creed, à Paris et à Nice. En 1913, au décès d’Henry Creed, son fils Henry prend la relève avec son propre fils, James. À la veille de la 1ère guerre mondiale, les femmes se pressent chez Creed et l’activité couture continue de se développer. Quelques années plus tard (1926), la Maison déménage et s’installe au 4 rue Royale à Paris. Elle a pour voisin Molyneux, une autre Maison de couture et de parfum anglaise. 

Les années passent et l’activité est de plus en plus florissante. Et ce, malgré la guerre … En effet, l’année 1939 a été marquée par un record des ventes aux États-Unis, avec les Maisons de mode parisiennes Creed et Lanvin qui restent ouvertes malgré les événements. En 1949, Henry senior s’éteint mais l’histoire de Creed continue de s’écrire, d’abord avec James aux commandes puis avec Olivier, à partir de 1985. C’est ce dernier qui donnera alors un coup d’accélérateur à l’activité parfum, en passant d’un petit millier de bouteilles par an aux luxueux flacons en vente aujourd’hui.

Aujourd’hui, la tradition « de père en fils » se perpétue avec Erwin Creed, le fils d’Olivier Creed. Comme les autres Creed avant lui, il imprime son propre style à la marque tout en s’appuyant sur les succès et les leçons du passé. Pilote et créateur à la fois, il est admiratif du courage et de l’esprit pionnier de ses ancêtres.

De tailleur à parfumeur, Creed est une Maison familiale transgénérationnelle qui captive toujours autant le public grâce à ses parfums élégants et authentiques. Toujours basée à Paris, avec un atelier à Fontainebleau, la Maison crée ses essences à partir d’ingrédients d’exception, pesés, mélangés et macérés à la main dans le respect d’une technique traditionnelle et d’un processus exigeant, au service de valeurs chères à la parfumerie ancienne : le talent et la perfection.

Visuel : Creed

https://www.creedfragrance.fr/

2 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.