Yanina Couture … une collection Printemps-Été 2016 dédiée au ballet

Le 26 janvier dernier, en marge de la semaine de la Haute Couture Parisienne, Yulia Yanina a présenté sa nouvelle collection Printemps-Été 2016 dans une interprétation très couture évoquant le ballet « Le Lac des cygnes ».

YULIA YANINAYANINA COUTURE SS16 - Look 2

L’héroïne de la nouvelle collection de Yanina Couture est une jeune fille rêveuse et romantique, inspirée par sa passion pour le ballet; le ballet que l’on retrouve à travers chaque détail de la collection : des robes en apesanteur composées d’empilements de tulle à tutus, des chapeaux, semblables à ceux portés par les danseuses Anna Pavlova et Ida Rubinstein en 1910, broderies, taffetas, voiles, tulle, velours. Un véritable enchantement pour les yeux qui puise son inspiration dans la peinture, le ballet classique, la littérature et dont il ressort, au sein de la collection, une gamme de coloris diffuse, fumée, avec une transition soyeuse, des robes tout en légèreté avec des mouvements de strates semi-transparentes et une intelligente rêverie.

YANINA COUTURE SS16 - Look 9YANINA COUTURE SS16 - Look 29

Plus encore … il est là question d’amour. De cet amour pour la Russie et de cet amour pour la France, réunis dans cette collection par une jeune fille élevée avec les classiques russes et les romans français simultanément, qui adore la peinture impressionniste et les  »Ballets russes » de Diaghilev. La collection est une dédicace à ces liens historiques et esthétiques entre la Russie et la France, des liens qu’elle décline dans une palette de couleurs variant du gris perle au rose poudré en passant par le noir.

YANINA COUTURE SS16 - Look 32YANINA COUTURE SS16 - Look 13

Image forte de la collection, l’époustouflante robe du final « Mariage » confectionnée dans un élégant tissu gris perle et un voile argenté, de délicates teintes nuageuses, est inspirée par la mystérieuse et fascinante vision de « La Princesse Cygne », un tableau (1900) du peintre russe Mikhaïl Vroubel. Une source d’inspiration qui rejoint le thème de l’oiseau, que l’on retrouve souvent dans les collections de Yulia Yanina. Et puisque cette collection est largement dédiée au ballet, l’oiseau est bien évidemment représenté par un cygne et ce, dès la première image de la collection qui nous présente une amie de la marque, Déborah Hung, dans une robe de plumes blanches parée d’un rubis écarlate.

YANINA COUTURE SS16 - Look 37YANINA COUTURE SS16 - Look 1

L’histoire racontée à travers cette collection est finalement très personnelle. L’amour pour le ballet, la fascination pour l’art russe et les Impressionnistes français, la rêverie romantique … c’est même, d’une certaine manière autobiographique. La collection renferme de nombreuses références au passé : le classique 19ème siècle, siècle de la culture aristocratique, et les années 1910 et 1920, quand de nombreux émigrés russes sont arrivés en Europe. Avec le retour des idéaux de beauté du passé, Yulia Yanina a débarrassé ses robes de l’excès de poids de l’Histoire et adapté cette esthétique aux exigences du monde moderne.

YANINA COUTURE SS16 - Look 36YANINA COUTURE SS16 - Look 8

Yanina Couture … une collection Printemps-Été 2016 dédiée au ballet

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *