Ralph Lauren

Aujourd’hui à la tête d’un véritable empire, de tout un univers synonyme d’élégance décontractée, Ralph Lauren est bien plus qu’un grand nom de la mode. Il incarne véritablement cette merveilleuse idée du rêve américain selon laquelle chacun peut réussir, aux États-Unis, grâce à son travail et à sa détermination. Né à New York en 1939, Ralph Lifschitz a grandi en plein coeur du Bronx; un quartier dans lequel il croisera celui qui deviendra également un créateur de mode renommé, Calvin Klein.

Issu d’un milieu modeste, Ralph Lauren aime les beaux vêtements, chics et casual à la fois que porte l’élite américaine de la côte est, le look des étudiants de la « Ivy League », le style preppy, le sport, les belles voitures, … En bref, un style correspondant à son Amérique idéale, alliant les codes du chic vestimentaire de la Nouvelle-Angleterre et l’authenticité portée par le grand ouest américain à travers le mythe du cow-boy. Un style que Ralph Lauren va développer en s’inspirant de cette Amérique fantasmée et en allant bien au-delà du simple vêtement. Car c’est un concept lifestyle que Ralph Lauren va décliner avec succès au fil des années, des collections 100% luxe au sportswear (pour homme, femme, enfant et bébé) en passant par les accessoires, les sacs, la petite maroquinerie, les chaussures, les lunettes de soleil, les bijoux, les parfums mais encore les serviettes de plage, le linge de toilette, le linge de lit, les peignoirs et pyjamas, les accessoires de décoration, l’art de la table, les verres, les senteurs pour la maison, les cadres, les livres, les accessoires pour chiens, les restaurants …

À ses débuts, pour gagner sa vie, Ralph Lauren enchaîne les petits boulots, notamment dans des magasins de vêtements. Ainsi, il travaillera en tant que vendeur pour la marque iconique Brook Brothers, dans sa boutique de Madison Avenue. Sans la moindre formation de styliste ni la moindre expérience dans la création, Ralph Lauren va avoir l’idée d’une collection de cravates en soie, larges, colorées et à rayures … tout l’opposé de ce qui se fait à l’époque. Il les fait fabriquer à son compte et les présente dans les magasins; en vain dans un premier temps mais avec succès auprès de la marque Brummell et de Bloomingdale’s … qui aura quand même commencé par refuser. En parallèle, il crée sa propre Maison et lance la marque Polo. Nous sommes en 1967.

Un an plus tard, il étend sa collection aux chemises et autres vêtements pour hommes. Toujours avec le même succès. Il ouvre son premier magasin à New York en 1969 puis un autre sur la côte ouest (à Berverly Hills) en 1971. À la même époque, il lance l’emblème de sa marque, le célèbre joueur de polo, une ligne féminine haut de gamme ainsi que son fameux polo à manches courtes, proposé dans une large palette de coloris. En 1974, il fournit les costumes portés par Mia Farrow et Robert Redford dans le film « Gatsby le Magnifique ». Au fil des années, il élargit son offre aux enfants, aux bébés, à la parfumerie (en collaboration avec le groupe L’Oréal), au sport, à la maison. Plus que des produits, Ralph Lauren vend un véritable mode de vie, un univers redéfinissant le style américain. Ce qui a commencé, il y a 47 ans, avec une collection de cravates est devenu une multinationale, cotée en bourse, comptant en 2014 plus de 300 boutiques dans 80 pays.

http://www.ralphlauren.fr