Adeline André

Grand couturier et designer de talent, Adeline André est une créatrice de mode qui privilégie dans son travail la coupe, la simplicité, l’épure. Formée à l’école de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne – elle suivra aussi des cours de dessin avec Salvador Dali -, elle fait ses débuts en 1970 au sein de la prestigieuse Maison Dior aux côtés de Marc Bohan, pour les collections haute couture et de prêt-à-porter. Ensuite, elle collaborera avec Louis Féraud, assistera Jean-Charles de Castelbajac, dessinera la maille chez Nina Ricci, …

En 1981, Adeline André fonde sa marque éponyme. Alors qu’elle présente sa première collection, son style minimaliste, ses silhouettes longilignes et ses lignes épurées séduisent. On remarque en particulier une petite veste sans boutonnage à trois emmanchures, les épaules libres des épaulettes que la mode impose alors aux femmes. Ce modèle trois emmanchures (« Three Sleeve Holes ») – qui deviendra une pièce culte – sera déposé à l’Institut National de la Propriété Industrielle en 1981, puis auprès de la World Intellectual Property Organization en 1982. Des exemplaires de ce modèle font partie des collections permanentes de musées, tels le Palais Galliera, le Musée Français de la Mode à Paris, le musée du Fashion Institute of Technology de New York et le Design Museum de Lisbonne.

A partir de 1986, Adeline André commence à travailler pour une clientèle privée pour laquelle elle conçoit des modèles sur-mesure. L’année suivante, elle arrête la diffusion de ses collections de prêt-à-porter pour se consacrer exclusivement au sur-mesure. Une activité qu’elle va développer en organisant des présentations dans un cadre privé, dans les galeries, les ateliers ou les salons de ses amis, à Paris, Londres et New York. En 1994, la créatrice déménage son atelier-boutique dans le Marais.

Ses coupes simplifiées et ses créations originales réalisées dans des matières fluides travaillées dans le biais sont le fruit d’un savoir-faire apprécié des femmes et reconnu au plus haut niveau. En 1997, Adeline André devient membre invité de la Chambre Syndicale de la Haute Couture, puis membre permanent en 2005. Dès lors, son travail bénéficie de l’appellation Haute Couture

Faite Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 1997, Adeline André reçoit – en 2012 – les insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur. Reconnue pour son talent et son remarquable savoir-faire, Adeline André continue de créer des pièces aux coupes impeccables, d’une extrême et élégante simplicité, et parfois transformables.

Visuel : Adeline André

instagram.com/adelineandreofficiel

Marque mise à jour le 10 août 2019

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *