La « Legacy Machine FlyingT », la première montre féminine de MB&F

Fondée en 2005 par Maximilian Büsser, MB&F est une marque suisse et atypique qui s’est donnée pour but de réinterpréter l’horlogerie traditionnelle de haute qualité en créant de véritables sculptures cinétiques en trois dimensions ; des montres pour homme plus audacieuses les unes que les autres. En 2019, avec la création de la « LM FlyingT », la première Machine dédiée aux femmes, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre dans l’histoire de MB&F.

Le processus créatif de la « Legacy Machine FlyingT » a été lancé il y a quatre ans, quand Maximilian Büsser a commencé à réfléchir à la création d’une pièce inspirée par le rôle des femmes dans sa vie. Parmi les qualités illustrées par les lignes et la configuration de cette montre, une création aussi pure et raffinée que les précédentes « Legacy Machines » mais avec le dynamisme et l’exubérance d’un tourbillon volant central : une extrême élégance et une incroyable vitalité.

Véritable objet d’art, la « LM FlyingT » présente un boîtier rond en or blanc, avec lunette fortement cambrée et fines attaches étirées, entièrement serti de diamants. Un dôme en verre saphir extrêmement bombé s’élève au-dessus de la lunette. En dessous, un cadran légèrement incurvé est recouvert de couches de laque tendue d’un noir profond ou de diamants blancs éblouissants. Enfin, le cœur de son moteur – un tourbillon volant cinématique – apparaît à travers une ouverture asymétrique ventriculaire sur le cadran. Le tourbillon en forme de colonne dynamique dépasse de beaucoup le reste du moteur et s’arrête juste avant le sommet du dôme en verre saphir. Fixé à l’extrémité supérieure de la cage, un gros diamant tourne en même temps que le tourbillon volant, étincelant de mille feux.

À noter : le cadran blanc laqué sur lequel s’affichent les heures et les minutes, est incliné à 50° de telle manière que la propriétaire soit la seule à pouvoir lire l’heure ; une présentation qui exprime une véritable relation intime, le caractère extrêmement personnel de la « LM FlyingT ». Au verso de cette montre déclinée en trois éditions en or blanc sertis de diamants – boîtier serti de diamants taille brillant avec cadran laqué noir, boîtier et cadran entièrement sertis de diamants taille brillant, et boîtier et cadran entièrement sertis de diamants taille baguette -, le rotor de remontage automatique en or rose, qui procure à la « LM FlyingT » quatre jours de réserve de marche (une des plus importantes chez MB&F), prend la forme d’un soleil tridimensionnel à rayons sculptés. Magnifique !

La dernière chose que voulait faire Maximilian Büsser était de « partir d’une pièce masculine, de la redimensionner, de changer sa couleur et de l’appeler montre féminine ». Incroyable d’esthétique, d’audace et d’ingéniosité mécanique, ce nouveau modèle témoigne magnifiquement du développement du savoir-faire et de l’expérience de MB&F.

La « Legacy Machine FlyingT », la première montre féminine de MB&F

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *