MB&F

MB&F – Maximilian Büsser & Friends – est une marque horlogère suisse, atypique, qui s’est donnée pour but de réinterpréter l’horlogerie traditionnelle de haute qualité en créant de véritables sculptures cinétiques en trois dimensions ; une marque fondée par Maximilian Büsser, tel un laboratoire d’art et de micromécanique voué à la conception et à la fabrication en petites séries de montres radicales, fruits d’une collaboration entre de brillants professionnels de l’horlogerie.

Créée en 2005 par Maximilian Büsser, donc, MB&F est le tout premier laboratoire conceptuel horloger au monde. L’occasion d’entrer en rébellion pour cet ancien directeur général de la Maison Harry Winston – passé au début de sa carrière par les marques les plus prestigieuses – et de repousser les limites de l’horlogerie traditionnelle en laissant libre cours à son énergie créatrice tout en travaillant avec des professionnels indépendants les plus talentueux.

Deux ans plus tard en 2007, MB&F dévoile la « HM1 », sa première « Horological Machine ». Avec son boîtier sculptural en trois dimensions et son mouvement finement décoré, ce garde-temps va donner le ton des « Horological Machines » qui suivront, des Machines symbolisant le temps plutôt que des Machines conçues pour donner l’heure.

En 2011, MB&F lance la collection des « Legacy Machines » : des pièces rondes plus classiques qui rendent hommage à l’excellence horlogère du XIXème siècle, en réinterprétant des complications de grands horlogers novateurs sous la forme d’objets d’art contemporain. Après les « LM1 » et « LM2 », sera lancée – en 2014 – la « LM101 », première Machine MB&F équipée d’un mouvement entièrement développé à l’interne. D’autres modèles suivront …

Aujourd’hui, MB&F alterne entre « Horological Machines » résolument anticonformistes et « Legacy Machines » inspirées par l’histoire. En 2019, avec la création de la « LM Flying T », la première Machine dédiée aux femmes, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre dans l’histoire de MB&F.

Outre les « Horological Machines » et les « Legacy Machines », MB&F crée des pièces d’exception avec des artistes, des horlogers, des designers et des fabricants, classées dans deux autres catégories : « Performance Art » et « Co-­Creations by MB&F ». Alors que les créations « Performance Art » sont des pièces MB&F revisitées par un artiste, les « Co-­Creations » – elles – ne sont pas des montres mais un autre type de pièces imaginées sur la base des idées et des designs MB&F, et fabriquées par des manufactures suisses. Nombreuses d’entre elles sont des horloges réalisées avec la Maison L’Épée 1839, alors que les collaborations avec Reuge (boîtes à musique) et Caran d’Ache (instruments d’écriture et beaux-arts) proposent d’autres formes d’art mécanique.

Particulièrement novatrice et créative, la marque MB&F s’est vu attribuer – au fil des années – quatre Grand Prix, titres du renommé Grand Prix d’Horlogerie de Genève : en 2016, la « Legacy Machine Perpetual » a été lauréate dans la catégorie montre calendrier ; en 2012 la « Legacy Machine N°1 » a été récompensée par des passionnés d’horlogerie avec le Prix du Public et par un jury professionnel avec le Prix de la montre Homme ; et, en 2010, la « HM4 Thunderbolt » a remporté le Prix de la montre design. Enfin, la « HM6 Space Pirate » a reçu en 2015, un « Red Dot : Best of the Best », prix phare de la compétition internationale des Red Dot Awards.

Pour mettre en scène l’ensemble des Machines MB&F, Maximilian Büsser a décidé de les présenter dans une galerie d’art, aux côtés d’autres formes d’art mécanique, plutôt que dans une boutique traditionnelle. Ce sera chose faite en 2011 avec l’inauguration à Genève d’une première MB&F M.A.D. Gallery (Mechanical Art Devices) ; laquelle sera suivie par l’ouverture d’autres MB&F M.A.D. Galleries à Taipei, Dubaï et Hong Kong.

Visuel : MB&F

http://www.mbandf.com/

Un Commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *