Janvier 2019 : 3ème édition des ventes de prestige hivernales d’Artcurial à Monaco

Du 23 au 25 janvier 2019, la Maison de vente aux enchères Artcurial a organisé ses ventes de prestige hivernales au Yacht Club de Monaco. Plus de 300 personnes se sont pressées dans la salle d’exposition lors du vernissage pour découvrir les pièces de joaillerie, horlogerie de collection et Hermès vintage, rassemblées par les spécialistes de la Maison. Avec 12 lots vendus au-dessus de 100 000€, cette 3ème édition d’hiver a réalisé, au total, 6 513 161€. Représentant 67% du volume de ventes – jusqu’à 87% pour le Temps est Féminin, la vacation d’horlogerie de collection dédiée aux montres pour femmes – et 39 nationalités, les collectionneurs étrangers ont été particulièrement actifs lors de ces ventes. Ces derniers confirment ainsi l’attractivité internationale de Monaco comme capitale du luxe et renforcent le choix d’Artcurial de développer sa présence sur le Rocher.

Invitée par Artcurial à mettre en scène sa sélection éditoriale pour les catalogues de ses ventes de prestige monégasques, l’artiste Marie Beltrami – véritable figure du monde de la mode, ayant côtoyé et collaboré avec de grands noms tels que Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely, Paloma Picasso ou Philippe Stark, créatrice de costumes et d’accessoires, styliste attitrée de Jean-Paul Goude pendant près de 20 ans, directrice artistique, … – a réalisé un portfolio particulièrement apprécié, à partir d’images pop et glamour mettant en avant un univers surréaliste peuplé de créatures mystérieuses portant certaines des plus belles pièces réunies pour cette session de ventes.

Le 24 janvier 2019, au cours de la vente de joaillerie, 10 lots ont changé de mains pour plus de 100 000€. Les signatures des joailliers les plus célèbres, notamment ceux de la place Vendôme, ont suscité tous les intérêts et généré de très beaux résultats, comme un magnifique collier draperie en platine et or gris des années 30, serti de diamants avec le fermoir orné d’une émeraude, signé Boucheron, un long collier et broche pendentif en or et lapis-lazuli Van Cleef & Arpels, ou encore une bague Cartier ornée d’un diamant navette de 7,02 cts. Autres pièces d’exception proposées à la vente, par exemple : une paire de pendants d’oreilles Van Cleef & Arpels en platine or ornés de deux diamants jaune de 10.06 cts et 10.15 cts, deux sublimes bagues signées René Boivin, ou encore plusieurs bijoux d’artistes comme Arman ou César.

La vente d’horlogerie et la vacation Le Temps est féminin dédiée aux montres de femmes (un concept imaginé par Artcurial il y a 1 an), ont totalisé ensemble un résultat de 2 246 460€ – en progression de 23 % par rapport à l’année dernière – avec 2 lots vendus au dessus 200 000€. Parmi les pièces les plus exceptionnelles : un incroyable ensemble de montres de plongée signées de la maison italienne Panerai, dont un modèle rarissime fabriqué en collaboration avec Rolex, une Radiomir datant des années 50, dont on ne connaît à ce jour que 7 exemplaires dans le monde, mais aussi une montre bracelet chronographe Audemars Piguet en acier et or, datant des années 40, et signée du revendeur Gobbi à Milan. Au-delà de ces pièces stars, Artcurial proposait des montres de collection fabriquées par les plus grands noms de l’horlogerie suisse, des montres contemporaines créées par des horlogers indépendants, mais aussi – dans le cadre de la vente Le Temps est féminin – près de 130 lots exceptionnels, de la montre sautoir signée Piaget à la Serpenti de Bulgari en en émail noir et diamants, en passant par une rare pendulette de Van Cleef & Arpels, représentant un chien Fo, signe de la créativité des joailliers dans le domaine de l’horlogerie pendant la période Art Deco.

Enfin, le département Hermès Vintage & Fashion Arts – qui clôturait cette session monégasque, le 25 janvier 2019, avec la vente Hermès Winter Collection réunissant une centaine de sacs de la Maison du Faubourg Saint-Honoré – a totalisé 711 430€, un chiffre en croissance de 18% par rapport à l’année passée. Commandes spéciales, collectors ou éditions limitées, incarnant le remarquable savoir-faire et l’immense créativité de la Maison Hermès, ont été présentés. Toujours très convoités, les iconiques sacs Kelly et Birkin ont bien évidemment concentré les plus hauts prix. Mais d’autres classiques tels les sacs Bolide ou Constance – notamment dans leurs versions mini – ont connu un regain d’intérêt lors de cette vente.

Rendez-vous incontournable des collectionneurs et amateurs internationaux de joaillerie, horlogerie de collection et pièces Hermès vintage, cette vacation hivernale – orchestrée par Francois Tajan, président délégué d’Artcurial – démontre le grand dynamisme et la place de leader de la Maison de vente sur le Rocher.

Sélection Artcurial mise en scène par Marie Beltrami, photographiée par Tania & Vincent

Janvier 2019 : 3ème édition des ventes de prestige hivernales d’Artcurial à Monaco

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *