« Champ de Fleurs » et « Champ de Baies », les nouvelles Colognes de L’Artisan Parfumeur

Cette saison, la collection des Colognes L’Artisan Parfumeur s’enrichit de deux nouvelles créations signées des parfumeurs français Anne Flipo et Evelyne Boulanger. Deux compositions aériennes issues de promenades lumineuses à travers champs, deux interprétations euphorisantes baptisées respectivement « Champ de Fleurs » et « Champ de Baies ». Disponibles dans les boutiques L’Artisan Parfumeur, les concessions et en ligne depuis avril 2018 au prix de 115€ les 100ml, « Champ de Fleurs » et « Champ de Baies » nous rappellent qu’avec les Colognes, la Maison aime à détourner les matières premières et à leur offrir une autre voie … celle de la fraîcheur.

La fraîcheur … celle du petit matin alors que le printemps vient à peine de faire éclore les premiers boutons. Telle une promesse d’optimisme et de soleil levant, « Champ de Fleurs » nous annonce le retour des beaux jours. Interprété comme une Cologne rafraîchissante, ce bouquet blanc signé Anne Flipo est pétillant et joyeux. En tête, l’amertume du pamplemousse et l’éclat d’une poire juteuse; un accord fruité délicat qui entre ensuite en fusion avec les pétales de jasmin et le muguet humide des jours de mai. Progressivement, le cèdre blanc cède la place au musc et aux notes ambrées pour envelopper finalement ce magnifique bouquet d’une infinie douceur.

La Cologne « Champ de Baies », elle, capture l’empreinte aérienne d’un mûrier au petit matin, juste avant l’arrivée d’une chaleur caniculaire. En plein été, à l’heure où la lumière de l’aube commence à peine à raser le sol et le feuillage des arbres, la température est encore douce et l’on profite de ce répit matinal pour se promener à travers champs. La campagne a gardé les nuances bleutées de la nuit. Au détour d’un chemin, un mûrier apparaît et au milieu des ronces, les fruits charnus imbibés de rosée … Dans ce fouillis de mûres sauvages et de framboises, une sensation désaltérante s’impose, comme si la fragrance était gorgée d’eau. Une impression créée par les notes de poire nashi, une variété japonaise aussi fraîche qu’un sorbet, l’accord rhubarbe rose et l’écorce de bergamote, qui évoquent un grand verre de thé glacé. Au cœur de la composition, les baies s’enroulent autour d’un buisson de jasmin tandis que les muscs blancs et l’ambre apportent le confort du coton sur la peau. Une touche de cèdre et de patchouli offre enfin au sillage une belle élégance racée.

« Champ de Fleurs » et « Champ de Baies », les nouvelles Colognes deL’Artisan Parfumeur

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *