Hermès



Hermès, l’une des plus grandes maisons de luxe françaises, est née en 1837. Il s’agit alors d’une manufacture de harnais et de selles dont le fondateur, Thierry Hermès, est un maître-artisan au savoir-faire exceptionnel. Quand son fils, Charles-Emile Hermès, prend sa succession en 1878, la réputation de la marque n’est plus à faire.

Ce sont ses fils, Adolphe et Emile-Maurice, qui feront entrer Hermès dans une nouvelle ère. Au début du 20ème siècle, le développement de l’automobile et de l’industrie du bagage amène les frères Hermès à étendre l’activité de la marque à la maroquinerie … cousue au « point sellier ». Hermès propose alors des sacs, des bagages, des gants, des ceintures mais aussi des articles de sport, des accessoires de voyage, des bijoux, des bracelets-montre, des écharpes de soie, des vêtements spotswear … Dans les années 30, quelques uns des grands classiques de la marque vont alors naître comme le futur sac « Kelly », le bracelet « Chaîne d’ancre » ou encore le fameux carré Hermès (1937). Adopté par les femmes les plus en vue, ce carré de soie (la soie des casaques de jockeys) deviendra très vite une pièce emblématique de la maison Hermès.

Au lendemain de la guerre, la maison Hermès affirme son image de marque en utilisant une signature reconnaissable entre toutes : la couleur orange des emballages de la maison associée à un dessin représentant un équipage attelé (ce logo sera déposé en 1945).

Dans les années 50, la maison Hermès, alors dirigée par Robert Dumas, poursuit la diversification de ses activités. Elle investit le monde de la parfumerie et lance, en 1951, « Eau d’Hermès », un magnifique hespéridé-aromatique créé par Edmond Roudnistka. Avec ses fameuses cravates de soie imprimées, la marque élargit sa clientèle masculine.

Si la maison Hermès est unanimement reconnue pour son savoir-faire artisanal exceptionnel dans le domaine de la maroquinerie, elle devient également un acteur incontournable du prêt-à-porter de luxe. La première collection de prêt-à-porter est présentée en 1967. Au fil des collections, Hermès allie son savoir-faire traditionnel à des collaborations audacieuses avec des créateurs de talent comme Martin Margiela, Jean-Paul Gaultier, Véronique Nichanian ou Bali Barret … Hermès s’impose alors dans ce domaine aux côtés des marques de prêt-à-porter les plus prestigieuses.

Sous la houlette de Jean-Louis Dumas (il dirigera Hermès de 1978 à 2006), la marque s’intéresse à de nouveaux secteurs d’activité : l’horlogerie, la cristallerie, l’orfèvrerie … Des domaines dans lesquels savoir-faire et qualité riment aussi avec tradition.

Aujourd’hui, Hermès a plusieurs cordes à son arc : maroquinerie, prêt-à-porter, parfumerie, bijouterie, horlogerie, art de vivre, art de la table, … et toujours la même volonté de réaliser des produits d’exception.

http://www.hermes.com

9 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *