Mauboussin

Mauboussin

Mauboussin est une maison française de joaillerie faisant rimer excellence et savoir-faire avec innovation et air du temps. Sa marque de fabrique : les pierres de couleur, parfois insolites, qu’elle utilise largement dans ses collections. Son point fort : sa politique de prix justes rendant le luxe plus accessible.

L’histoire de Mauboussin commence en 1827 lorsque Monsieur Rocher ouvre une bijouterie. En 1869, il cède à son associé, Jean-Baptiste Noury, une affaire prospère. Les années passant, son savoir-faire lui vaudra d’ailleurs de nombreuses distinctions. Elle participe à l’Exposition Universelle de Vienne en 1873 puis à celle de Paris, en 1878, où elle remporte une médaille de bronze. Puis en 1925, lors de la grande « Exposition des Arts Décoratifs » de Paris, la maison Mauboussin est de nouveau mise à l’honneur.

Les années 20 … période faste pour la maison, alors dirigée par Georges Mauboussin, le neveu de Jean-Baptiste Noury. Visionnaire, brillant, moderne, il contribuera largement au rayonnement de son affaire. C’est lui qui imaginera, notamment, d’organiser dans sa boutique trois expositions thématiques autour de l’émeraude (1928), du rubis (1930) et du diamant (1931). L’occasion pour la maison d’asseoir sa réputation de joaillier novateur et de spécialiste de la couleur (pierres précieuses et semi-précieuses). Une réputation conservée jusqu’à ce jour. En parallèle, la maison Mauboussin fait preuve d’une grande créativité, proposant de nombreuses pièces Art Déco et hautes en couleurs, plus sublimes les unes que les autres. Les années 20 … c’est aussi 1929. Durement touchée par la crise, la maison Mauboussin connaît alors d’importantes difficultés financières. L’aventure, pour autant, ne s’arrêtera pas là. À partir de 1934, Marcel Goulet – autre neveu de Jean-Baptiste Noury – et son fils, Jean, vont s’employer à relever l’entreprise.

Dans les années 40 et 50, Mauboussin continue d’affirmer son identité. Durant la seconde guerre mondiale, l’or se fait rare et il faut bien s’en accommoder. Toujours innovante, la maison développe alors les techniques dites du « travail en creux » et des « tuyaux de gaz » qui permettent d’utiliser moins de métal. Elle travaille également le mouvement et la dynamique. En 1955, Mauboussin s’installe place Vendôme. Sur cette place emblématique, l’une des plus luxueuses au monde, la marque plus que centenaire fait partie des grands noms de la joaillerie.

Mauboussin est une marque qui s’inscrit résolument dans l’air du temps. Pendant les années 60 et 70, la maison se met au diapason de la protestation, recherchant l’excès, la disproportion, l’asymétrie dans ses créations. Dans les années 80, les bijoux adoptent des formes rondes refermées sur elles-mêmes, symbolisant l’individualisme de l’époque. En parallèle, la marque lance « Mauboussin Horlogerie », sa première ligne de montres d’exception. Aujourd’hui, elle propose également des parfums raffinés, des stylos et des lunettes (depuis 2008). Enfin, elle complète son offre avec un foulard en soie et un sac, lancés respectivement en 2012 et 2013.

Cette diversification de ses activités, la maison Mauboussin la doit à Alain Némarq, son PDG depuis 2002. Aux côtés de Dominique Frémont, ce spécialiste du marketing va tout mettre en oeuvre pour sauver la joaillerie alors au plus mal. Dernière maison indépendante de la place Vendôme, Mauboussin travaillait majoritairement (jusqu’à 80% de son chiffre d’affaires) avec le sultan de Brunei. Après avoir perdu ce client (en 1998), Patrick Mauboussin tentera de conquérir une clientèle internationale. Mais rien n’y fait. En 2000, il fait entrer l’homme d’affaires français Dominique Frémont dans le capital de la société. Deux ans plus tard, il lui cède le contrôle de la joaillerie.

Pour relancer la marque, les deux hommes vont bousculer les codes de la joaillerie en décidant de rendre Mauboussin accessible au grand-public; notamment aux femmes – modernes et indépendantes – qui, aujourd’hui, n’hésitent pas à s’offrir un bijou. Bien que moins chers, les modèles vendus chez Mauboussin ne sont pas tous immédiatement à la portée de toutes les bourses … mais peuvent le devenir.

Aujourd’hui implantée dans les endroits les plus prestigieux au monde, des Champs-Élysées à Madison Avenue à New York, la maison Mauboussin est enfin reconnue sur le plan international. Résolument moderne, elle s’adapte à de nouvelles demandes, de nouveaux besoins, de nouveaux comportements … Bref, elle vit avec son temps !

http://www.mauboussin.fr/