La Maison du Chocolat

Née en 1977 et membre du prestigieux Comité Colbert depuis 2000, La Maison du Chocolat est une marque française d’exception, symbolisant le chic parisien intemporel. Constamment à la recherche de sensations renouvelées, elle propose une palette infinie de mariages et de contrastes pour obtenir un goût exclusif, unique et distinctif, expression de son remarquable savoir-faire. Car, depuis toujours, La Maison du Chocolat affirme sa différence dans le monde du chocolat et assume un vrai parti pris privilégiant une sensation de goût dans ses chocolats. Pour elle, seules comptent les typicités aromatiques du cacao – fruits jaunes, fruits secs, un caractère boisé, fleuri, miellé, cacaoté … – qui permettront de sublimer ses créations.

Fondée en 1977 – donc – par Robert Linxe, La Maison du Chocolat est la première grande Maison parisienne de création de chocolat. Pensée à l’image d’une Maison de haute couture, elle va inventer un style, imposer sa différence et donner naissance au chocolat de luxe d’aujourd’hui. Dès le début, entrer chez Maison du Chocolat, c’est pénétrer dans un univers aux codes iconiques parisiens chics et intemporels, empreint d’un je-ne-sais-quoi qui séduit le reste du monde d’une évidence française. Au-delà du goût, l’émotion du beau entoure le chocolat d’une élégance idéale. Dans sa première boutique entièrement dédiée au chocolat – située à Paris, au 225 rue du Faubourg Saint-Honoré en face de la Salle Pleyel -, Robert Linxe va mettre en œuvre sa vision du chocolat. Il propose alors un goût inédit qui révolutionnera les palais, donnera ses lettres de noblesse à la ganache – Robert Linxe sera d’ailleurs surnommé « le sorcier de la ganache  » – et révèlera toutes les nuances du produit, noir de préférence, dans un art du chocolat à la française. Dès lors, le chocolat se fera aussi bon que beau, dans une quête à la fois de goût et d’élégance.

Dès la création de La Maison, Robert Linxe fait du chocolat une matière première d’exception, qu’il magnifie avec subtilité dans ses ganaches … restées célèbres. Son secret : affiner ses assemblages de chocolat – dont il présente une autre facette, moins douce, moins sucrée, … -, sélectionner, de façon inédite pour l’époque, des matières premières naturelles de grande qualité, et imaginer – dès 1978 – des subtilités aromatiques à base de fruits et d’infusions, donnant ainsi naissance à un chocolat au goût réinventé.

En fondant La Maison du Chocolat, Robert Linxe a ouvert la voie aux codes du chocolat du 20ème siècle. Face au succès rencontré, la boutique du Faubourg Saint-Honoré – un lieu reflétant la personnalité d’un chocolat différent, nouveau, pur et noble, débarrassé de ses préciosités crémeuses et sucrées – ne restera pas bien longtemps l’unique point de découverte et de vente de La Maison. En 1986, la deuxième boutique Maison du Chocolat ouvre ses portes rue François 1er, suivie en 1988 d’une troisième boutique sur le boulevard de la Madeleine. Deux ans plus tard, c’est sur la 73ème rue que Robert Linxe implante sa première boutique new yorkaise. Et ce n’est que le début de son aventure internationale ! Au fil des années, d’autres Maisons du Chocolat ouvriront leurs portes, à différentes adresses prestigieuses dans le monde : Tokyo, Londres, Hong Kong, le Koweït, Séoul, … L’occasion pour Robert Linxe d’exprimer son savoir-faire à l’étranger et de contribuer au rayonnement du chocolat à la française à travers le monde.

En 1995, Sylvie Douce et François Jeantet lancent la première édition du Salon du Chocolat à Paris. Pour l’occasion, Robert Linxe – soutien de la première heure et chocolatier mentor des fondateurs – réalise sa première robe en chocolat en association avec le couturier Jean-Louis Scherrer. Deux ans plus tard, la marque – devenue une icône chic intemporelle – célèbre ses 20 ans. En 2000, enfin, La Maison du Chocolat intègre le Comité Colbert. Elle entre ainsi dans le cercle des maisons de luxe qui œuvrent ensemble au rayonnement international de l’art de vivre français. Dès lors, elle pourra affirmer son exception culturelle à l’étranger au même titre que la haute couture, la joaillerie, la parfumerie, les vins et spiritueux des plus grandes Maisons, fleurons du patrimoine et du savoir-faire français.

Homme d’art et de culture, initiateur et précurseur de goût, Robert Linxe a donné au chocolat un caractère particulier et nourri des sensations uniques comme nul autre avant lui. Il a, également, inspiré et influencé toute une génération de chocolatiers après lui, au premier rang desquels l’actuel Chef de La Maison du Chocolat en charge de la signature du goût Maison, Nicolas Cloiseau. Nommé à ce poste en 2012, il est entré dans la Maison en 1996. En 2007, tandis que Robert Linxe est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur, pour l’ensemble de son œuvre, lors de la soirée Salle Pleyel organisée pour les 30 ans de La Maison du Chocolat, Nicolas Cloiseau obtient le titre convoité de Meilleur Ouvrier de France (MOF) Chocolatier confiseur.

Depuis le décès de Robert Linxe (décembre 2014), Nicolas Cloiseau perpétue la vision unique du fondateur en y associant son talent personnel, dans une poursuite d’excellence alliant simplicité et savoir-faire complexe. Son objectif : trouver le juste accord chocolat/fruit-épice-infusion pour le transformer en évidence ; une subtilité qui signe un chocolat Maison. Et c’est au rythme de ses deux-cents essais annuels qu’il entretient les grands classiques et rêve du chocolat de demain, en détournant les usages, en expérimentant les procédés novateurs, en inventant ce qui n’existait pas. En d’autres termes, il redessine le goût des possibles du chocolat, avec des créations inattendues comme « Esprit Salé », des chocolats salés aux légumes, « Envol », une collection où l’air est considéré comme un ingrédient à part entière, ou encore « Bien-Être » qui donne à repenser le chocolat dans une version 100% végétale, sans crème ni beurre, mais sans renoncement au plaisir.

Aujourd’hui, les collections de La Maison du Chocolat dénombrent près de 30 sortes de chocolats composées pour la moitié de ganaches, deux tiers de chocolat noir pour un tiers de chocolat au lait. Parmi elles, les recettes emblématiques sont présentées en permanence dans les boutiques de La Maison ; soit 44 boutiques, implantées dans 7 pays – dont 20 en France et 24 à l’étranger. À noter : tous les chocolats sont fabriqués à la main dans l’atelier de la marque, à Nanterre. Élaborés par petites quantités de 30 à 50 kilos pour ne pas dénaturer la recette, ils sont jugés et sélectionnés un à un, prélevés et goûtés au fur et à mesure. La Maison du Chocolat, toujours plus de sensations … dans quelques grammes de chocolat.

Photo ©Caroline Faccioli / La Maison du Chocolat

http://www.lamaisonduchocolat.fr

2 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *