La RMN-GP

La Réunion des musées nationaux et du Grand Palais (RMN-GP) est un établissement public national à caractère industriel et commercial (EPIC), depuis 1991, placé sous la tutelle du ministère de la Culture via la direction des musées de France. Elle est issue de la fusion, en 2011, de la Réunion des musées nationaux et de l’établissement public du Grand Palais des Champs-Élysées (créé en 2007) afin de constituer un opérateur culturel de niveau international, bénéficiant d’un monument emblématique et prenant appui sur l’expertise et la complémentarité des activités des deux établissements.

Créée en 1895 (loi du 16 avril 1895, portant loi de finances pour 1896) pour recueillir et gérer les fonds nécessaires à l’acquisition d’œuvres d’art destinées à enrichir les collections nationales, la Réunion des musées nationaux regroupe alors quatre établissements : le musée du Louvre, le château de Versailles, le musée du Luxembourg et le château de Saint-Germain-en-Laye (musée des Antiquités nationales). Aujourd’hui, elle travaille avec trente-deux musées nationaux, dont vingt se trouvent à Paris et en région parisienne, et deux lieux d’exposition, les Galeries nationales du Grand Palais et le Palais de la Porte Dorée.

Outre l’acquisition d’œuvres d’art pour le compte de l’État, la RMN-GP présente chaque année une quarantaine d’événements culturels – expositions, concerts, défilés, salons, performances, … – à Paris, en région et à l’international. Le Grand Palais en est la vitrine prestigieuse en plein cœur de la capitale. Au-delà, elle diffuse la culture à travers ses activités éditoriales, son réseau de librairies-boutiques d’art et son agence photographique, première agence française d’images d’art. Et dans ce domaine, la volonté de la RMN-GP est de concilier le respect de ses missions de service public avec la logique du marché. Ainsi, ses activités commerciales répondent d’abord à un impératif de qualité tant au point de vue du choix et du « contenu » des produits qu’en matière de fabrication.

Dès l’origine, la Réunion des musées nationaux a exercé une activité commerciale, limitée cependant à la vente des produits des ateliers de chalcographie et de moulage du Louvre qui lui avaient été rattachés à sa création. Dans les années 1930, elle reprend à son compte l’édition des cartes postales, des guides et des catalogues des collections permanentes des musées nationaux et des expositions temporaires qu’elle organise. Et c’est parce que cette activité éditoriale – élargie à l’audiovisuel et, depuis 1993, au multimédia – s’est beaucoup développée au cours des dernières années qu’elle acquiert le statut d’établissement public à caractère industriel et commercial pour disposer de structures mieux adaptées à cette évolution. Aujourd’hui, la RMN-GP compte plus de quarante librairies-boutiques, au sein des trente-deux musées nationaux et de onze musées non nationaux ainsi qu’une boutique en ligne (depuis 1999). Les visiteurs peuvent y trouver des livres, des affiches, de la papèterie, des estampes, des moulages, mais aussi des jeux, des jouets, des peluches, …, ou encore des bijoux, des foulards, des étoles, des t-shirts, des sacs, des pochettes, divers accessoires de mode, …, ainsi que des articles de décoration et de design, de l’art de la table, des produits pour le bureau ou la maison, …, bref différents produits créés autour des œuvres d’art, avec l’aval du conservateur.

Photo : RMN-GP

http://www.boutiquesdemusees.fr/fr/

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *