Giampiero Bodino

Artiste et joaillier, Giampiero Bodino est à la tête de sa Maison éponyme depuis novembre 2013. À Milan, au sein de la Villa Mozart – un bâtiment Art Déco spectaculaire, érigé dans les années 30 -, il crée exclusivement des pièces de haute joaillerie, opulentes, audacieuses, fortes, … Des pièces résolument modernes, surprenantes de beauté, de véritables petites oeuvres d’art inspirées par la culture et l’art italiens, dans une interprétation personnelle faisant appel au patrimoine séculaire de l’Italie et à la vision de l’art contemporain de Giampiero Bodino. C’est là qu’il reçoit ses clients – uniquement sur rendez-vous – pour leur présenter ses créations et là qu’il réalise du sur-mesure lorsque l’un d’entre eux n’a pas réussi à trouver le bijou de ses rêves. Dans le cadre de ce service, baptisé Ad Personam, Giampiero Bodino interprète les désirs de son client puis choisit avec lui le sujet, les pierres, les métaux d’un bijou qui, pour autant, portera en lui toute la passion créative et l’exubérance stylistique du créateur.

Né à Turin où il a grandi, Giampiero Bodino étudie l’architecture dans sa ville natale. C’est là – dans les années 70 alors qu’il est encore étudiant – qu’il rencontre son premier grand maître, celui qui l’aidera à découvrir sa véritable passion mais aussi à exprimer son grand talent pour le design, le designer automobile Giorgetto Giugiaro. Il entre, par la suite, chez Italdesign (une entreprise italienne de design automobile fondée en 1968 par Giorgetto Giugiaro), où il va développer sa fascination pour les volumes aérodynamiques et les formes à la fois élégantes et fonctionnelles, une esthétique qui ponctue aujourd’hui encore le style de toutes ses créations. Sa rencontre quelque temps plus tard avec Gianni Bulgari, le joaillier, marque le début de sa grande aventure dans le monde des pierres précieuses. Il travaillera dix ans à Rome avec Gianni Bulgari avant de s’installer à Milan, dans son propre atelier. À cette époque, il dessine des bijoux, des montres et des accessoires pour différentes marques de luxe et développe sa veine artistique en consacrant beaucoup de son temps à la peinture, une activité qui lui permet de donner libre cours à sa créativité, sans aucune contrainte commerciale. Le groupe Richemont, son principal client, lui propose de devenir son directeur artistique. Nommé à ces fonctions en 2002, il va pouvoir ainsi aborder le patrimoine historique et stylistique de quelques-uns des plus grands acteurs de la haute joaillerie et horlogerie au monde.

C’est grâce à sa réussite à ce poste mais aussi grâce à son talent extraordinaire dans le design, ainsi qu’à son caractère discret mais ouvert au dialogue, et à l’amitié, que Johann Rupert, le président du groupe Richemont, va lui proposer de fonder une Maison de haute joaillerie à son nom. En 2013, Giampiero Bodino voit le jour sous le signe de la créativité, de l’originalité et de la discrétion. Cette marque met en lumière la personnalité de Giampiero Bodino après une trentaine d’années passées dans l’ombre. La passion pour le beau, le luxe artisanal, le design, la peinture et l’Italie sont les composantes principales de la carrière de Giampiero Bodino mais aussi la base de sa marque qu’il veut profondément italienne, résolument contemporaine et exclusive. Et exclusive, la Maison l’est assurément. Giampiero Bodino n’a t-il pas décidé en effet que la Villa Mozart – qui abrite aussi son studio de création – serait le seul point de vente dans le monde de ses créations, uniques, de haute joaillerie.

http://www.giampierobodino.com

2 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *