Yiqing Yin

Yiqing Yin

À 30 ans, Yiqing Yin compte parmi les créateurs de mode les plus prometteurs de sa génération. Diplômée de l’ENSAD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs), elle se distingue par un indéniable talent mais aussi par une nouvelle approche de la couture et un style onirique et moderne, tout en finesse et en force. Son travail lui a déjà valu plusieurs récompenses et la mise en scène de ses créations dans des cadres prestigieux comme les vitrines du Ministère de la Culture, le Théâtre National de Chaillot ou encore la Galerie Joyce. Sa collection « The Dreamer » sera par ailleurs exposée au bar Vogue de l’hôtel Crillon lors de la semaine de la mode (mars 2011).

Lauréate du Grand Prix de la Création de la ville de Paris en 2010 et du Prix des Premières Collections de l’ANDAM en 2011, Yiqing Yin défile pour la première fois le 7 juillet 2011 pendant la semaine de la haute couture à Paris. Qui plus est, sa Maison de mode – créée en 2011 avec son associé Guillaume Lambert – défile à Paris comme membre invité dans le calendrier de la haute couture depuis janvier 2012 et rencontre déjà un joli succès dans le monde avec ses collections de prêt-à-porter féminin. Yiqing Yin à également collaboré avec des marques prestigieuses telles que Cartier, Guerlain, Swarovski, … Enfin, elle est, depuis janvier 2014, la Directrice de la Création de la Maison Léonard.

Que d’étapes franchies brillamment pour cette jeune créatrice née à Pékin (Chine) et arrivée en France à l’âge de 4 ans. Yiqing Yin envisage et conçoit le vêtement comme une structure évolutive, jouant – à la façon d’un sculpteur – avec les volumes et les matières. Sa marque de fabrique : les plis, les fronces, le flou, … modelés pour créer un vêtement qui protège et qui renforce, se faisant ainsi seconde peau et armure molle à la fois. Le résultat : des pièces spectaculaires, oniriques, d’une grâce aérienne mais faits avec rigueur, des vêtements structurés et fluides à la fois, résolument modernes, des silhouettes architecturées, féminines, sensuelles, d’une grande élégance. Pour Léonard, elle s’inspire des archives de la Maison française – notamment des années 60 et 70 – pour réinventer un style débordant d’énergie. Yiqing Yin … LA créatrice à suivre, absolument.

http://www.yiqingyin.com/

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *