Merlet

Merlet

Spécialisée dans la fabrication de chaussons et de chaussures de danse, la Maison Merlet est née en 1974, à Limoges. Dirigée depuis 1990 par Pierre Lassenne, entré comme apprenti à l’atelier en 1978, la marque est devenue une véritable référence en matière de qualité et de confort pour les centaines de danseurs qu’elle accompagne à travers le monde … de l’école de danse de l’Opéra National de Paris aux plus prestigieuses compagnies. C’est aussi Merlet qui réalise, depuis 2015, la ligne de souliers haut de gamme pour femme de l’Opéra National de Paris. Imaginées, conçues et cousues main au sein de son atelier de Verneuil sur Vienne, ces chaussures empruntent les codes et l’élégance du monde de la danse tout en offrant, grâce à d’astucieux et imperceptibles détails techniques, le confort utile à la marche en ville.

L’histoire, donc, commence en 1974. Issu d’une famille de cordonniers, Roger James Merlet se passionne pour la fabrication de chaussons de danse à la suite d’une rencontre avec Robert Béchade, célèbre violoniste marié à une danseuse étoile pour laquelle il va confectionner des pointes. Bientôt, son savoir-faire allié à l’amour du travail bien fait dépassent les frontières limougeaudes et à Paris, les danseuses étoiles – à commencer par l’une des plus grandes, Yvette Chauviré – font appel à la Maison Merlet. D’autres grands noms de la danse croiseront le chemin des chaussons Merlet, comme Elisabeth Maurin, Nicolas Le Riche ou encore Marie-Claude Pietragalla avec lesquels la marque collaborera étroitement.

En 1980, l’atelier Merlet produit, chaque jour, jusqu’à 50 paires de chaussons cousues main. Si la notoriété de la Maison repose sur un savoir-faire d’exception, elle est aussi le résultat d’une volonté clairement affichée – par Roger James Merlet puis par Pierre Lassenne – d’innover pour améliorer le confort des danseuses, au point de révolutionner l’architecture des pointes … et ce, à plusieurs reprises.

En 1990, à l’heure de la retraite, Roger James Merlet passe tout naturellement le relais à Pierre Lassenne. Très vite, en parcourant l’Europe à la rencontre des grandes compagnies de danse, il donne à l’entreprise une véritable dimension internationale. Puis, au fur et à mesure des années, il lance de nouveaux produits afin d’élargir l’offre de la Maison Merlet : des chaussures pour danseurs de salon (1997), des demi-pointes (2001 et 2004), en collaboration avec Marie-Claude Pietragalla, un nouveau modèle de pointe apportant aux danseuses une légèreté au niveau du chausson et un très bon maintien du pied (modèle « Prélude » pour débutante en 2002), une nouvelle ligne de chaussures de danse jazz (2007), la première pointe avec intérieur en microfibre et la première pointe doublée rose (2010) … Lorsque Roger James Merlet décède en 2012, Pierre Lassenne continue de perpétuer ce savoir-faire de Maître Chaussonnier qui a fait la renommée internationale de la Maison Merlet.

http://www.merletdance.com/

Un Commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *