Méert

Pâtisserie-chocolaterie, puis salon de thé, traiteur et restaurant, Méert est une véritable institution. À Lille – au 27 rue Esquermoise – où la Maison est installée depuis 1761. Mais pas seulement. Renommée pour ses fameuses gaufres fourrées à la vanille de Madagascar, Méert est devenue une entreprise de dimension internationale et une « marque forte, symbole de la gastronomie et du luxe à la française ».

Fondée en 1761, donc, par le confiseur-chocolatier Delcourt, la pâtisserie est reprise par M. Rollez en 1773. Haut lieu des rendez-vous mondains lillois, elle est alors réputée pour ses glaces. En 1839, après d’importants travaux confiés à l’architecte lillois Benvignat, le peintre Stalars et le sculpteur Huidiez, la boutique adopte le style flamboyant qu’on lui connaît aujourd’hui. En 1849, Rollez cède son affaire à M. Meert. C’est lui qui laissera à l’établissement la gaufre signée de son nom qui fera le succès de la Maison à travers les siècles.

Aujourd’hui, cette gourmandise, dont la recette reste inchangée, est toujours fabriquée à l’identique de façon artisanale : cuite entre deux fers à l’emblème de la Maison, elle est facilement identifiable à son sceau qui lui donne un aspect unique et authentique. Une fois sortie des moules, un détourage manuel lui confère sa forme définitive. Elle est ensuite garnie à la main d’une subtile crème à la vanille de Madagascar. Une gaufre traditionnelle résolument gourmande que la marque décline (depuis 2005), le temps d’une saison, en différents parfums aussi délicats que surprenants : praliné et riz soufflé, pistache et griottes, cassis et violette, chocolat et orange amère, ou encore framboise et poivre de Séchuan, noix de coco et pailleté de chocolat, spéculoos, citron et agrumes, … Ces gaufres en édition limitée, baptisées Éphéméert, rencontrent elles-aussi un joli succès.

Outre les gaufres, pâtisseries, bonbons de chocolat, confitures, pâtes de fruits, fondants, guimauves et autres confiseries sont en bonne place en boutique. À Lille, ne vous contentez pas de faire vos achats au 27 rue Esquermoise. Faites une pause gourmande dans le salon de thé (inauguré en 1909) ou venez déguster la cuisine du chef Maxime Schelstraete qui officie, depuis 2011, au restaurant de la Maison Méert. Ouvert en 2008, c’est un nouvel univers que la Maison a choisi d’explorer. Situé derrière la boutique historique, le restaurant s’organise autour d’une cour intérieure baignée de lumière et d’une verrière rappelant les brasseries parisiennes du XIXème siècle.

Rachetée par Thierry Landron, en 1996, alors qu’elle était en perte de vitesse, la Maison Méert est aujourd’hui une entreprise prospère, un fleuron de la région Nord-Pas de Calais. Sous la houlette de cet homme d’affaires énergique, elle a diversifié ses activités et a ouvert de nouvelles boutiques … à Roubaix, une adresse qui accueille également un restaurant, un salon de thé et un service traiteur, au Printemps de Lille, à Paris, en plein coeur du Marais, dans le quartier Saint-Germain-des-Prés et à La Grande Épicerie, à Bruxelles. Et une boutique en ligne proposant la mythique gaufre à la vanille, bien entendu, et quelques gaufres Éphéméert … le tout, pour le plus grand plaisir de nos papilles.

http://www.meert.fr/

2 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *