Chaumet



Chaumet est une grande maison française de bijouterie-joaillerie et d’horlogerie.

Elle trouve son origine dans un atelier fondé en 1780 par Marie-Etienne Nitot, le premier des maîtres-joailliers au savoir-faire exceptionnel qui se succédèrent à la tête de cette illustre maison.

Nitot, donc, devient en 1802 le joaillier attitré de Napoléon. Avec son fils, François-Regnault, Marie-Etienne Nitot va créer de somptueux bijoux, parfaits symboles des fastes de l’Empire. En 1809, François-Regnault prend la suite de son père mais à la chute de l’Empire, il préfère se retirer et cède son affaire à son chef d’atelier, Jean-Baptiste Fossin. Secondé par son fils Jules, Fossin réalise des bijoux romantiques inspirés de la Renaissance italienne et du 18ème siècle français. Leur clientèle est large : la famille du roi Louis-Philippe, l’aristocratie française et étrangère, mais aussi une clientèle plus nouvelle composée d’artistes de théâtre, d’écrivains, de sculpteurs, de peintres. Les affaires sont florissantes mais quand survient la révolution de 1848, les joailliers connaissent un important ralentissement dans leur activité. Il faut alors conquérir un nouveau marché. Et c’est à Londres que Fossin ouvre une succursale. Jean-Valentin Morel y officie, bientôt rejoint par son fils Prosper. Là encore, la clientèle est de qualité : des aristocrates, des dandys et … la reine Victoria. De retour à Paris en 1852, les Morel continuent d’oeuvrer pour une clientèle toujours plus prestigieuse : l’impératrice Eugénie et Napoléon III, le duc de la Rochefoucauld, les Rothschild, … Et Prosper Morel succède à Jules Fossin.

1885 est une année un peu particulière pour la vénérable maison. Joseph Chaumet, le mari de la fille de Prosper Morel, en prend le contrôle. La maison désormais Chaumet réalise des bijoux élégants et imposants. Diadèmes et aigrettes ornent alors toutes les têtes d’une clientèle royale et aristocratique.

1907 fait également date pour la maison Chaumet qui s’installe 12, place Vendôme … dans un hôtel particulier chargé d’histoire. Un lieu dans lequel, aujourd’hui, passé et présent ne font plus qu’un. Bien sûr l’histoire ne s’arrête pas là : en 1928, Marcel Chaumet prend la suite de son père. Les bijoux de la maison Chaumet sont alors plus géométriques, typiquement Art Déco. Après-guerre, la maison Chaumet est plus créative que jamais. Le temps passant, elle perpétue un savoir-faire ancestral unanimement reconnu. Chaumet crée toujours des pièces d’exception mais aussi des bijoux moins spectaculaires qui deviendront de grands classiques de la marque. Les bijoux et les montres qu’elle imagine et réalise ne sont plus seulement réservés à l’élite et aux têtes couronnées.

Aujourd’hui, Chaumet fait partie du groupe LVMH. Rachetée en 1999 au fonds d’investissement Investcorp (qui l’avait acquise en 1987 après qu’elle ait du déposer le bilan), la maison Chaumet a repris sa place aux côtés des marques de joaillerie et d’horlogerie les plus prestigieuses.

http://www.chaumet.com

6 Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *